Aller au contenu
  • Bibi88
    Bibi88

    Le rempotage : pourquoi, quand et comment ?

    Le rempotage késako ???? :wacko: :wacko: C est tout simplement le fait de changer une plante de pot pour diverses raisons. :)

     

    Pourquoi utiliser des pots de différentes tailles ?

     

    Pour commencer cela permet de mieux gérer les arrosages. En effet un pot de petite capacité s'asséchera plus vite qu'un gros, évitant le pourrissement des racines si ces dernières ne sont pas assez développées. C'est quand même quelque chose de non négligeable quand on commence.:thup:

     

    Ensuite le Cannabis est une plante "plongeuse". Il faut entendre par là que la racine principale descend directement au fond du pot et une fois le fond atteint elle commence à faire un disque circulaire. Si la plante est mise directement dans un gros pot elle ne pourra exploiter que peu d'espace dans la motte et c est du substrat gâché.... naaan mais on va où la ?! il y a des plantounes dans le monde qui rêveraient d'un tel substrat et nos chéries se permettraient d'en gâcher  !?!?  :x:nul:  ET BEN NAAAAN !!! L'un des intérêts du rempotage est de produire plusieurs disques circulaires afin de créer un réseau racinaire sain et important qui exploite à fond le pot qui lui a été donné. Un système racinaire donnera une plante prête à nous faire pleins de gros bud:love::smile:.

     

    transplanter marijuana.jpgracines de cannabis en hydro.jpg

    Systèmes racinaires sains, parfaitement développés en terre et en hydro (photos Yannos)

     

    Le rempotage permet de garder un substrat souple, agréable, riche en nutrition et bien aéré pour notre plante et son réseau racinaire. Les nutriments présents dans la terre ne sont pas inépuisables et les plantes qui s'en nourrissent, ainsi les arrosages successifs, qui lessivent progressivement le sol qui se retrouve dépourvu de nutriments. AVec le temps le terreau a également tendance à se compacter, créant des sortes de "passages" "canaux"pour l'eau et qui rend l'arrosage difficile. On le constate lorsque, même en arrosant très peu l'eau, s'écoule directement dans la soucoupe.

    Si des zones hydrophobes se sont crées dans le substrat il faut le réhydrater completement. La solution est de faire un bassinage en arrosant tout doucement la plante avec un brumisateur. Cette méthode permet de ne pas avoir de tassement de terreau, contrairement à la méthode de l'immersion qui consiste à plonger un pot entièrement dans un seau rempli d'eau.

     

    Le rempotage permet donc de redonner un terreau souple, aéré, riche en nutrition, de leur redonner de l’espace pour mieux se développer, de permettre une meilleur colonisation racinaire et de mieux gérer les arrosages.

     

    Il ne faut pas oublier que le rempotage n'est pas une opération naturelle et que cela choque les plants de cannabis. En effet les racines n'aiment pas la lumière. Elles aiment être maintenue dans l'obscurité et dans un substrat humide où elles peuvent l'eau et les nutriments nécessaires a leur bon développement. Quand elles sont exposées à l air et la lumière trop longtemps elle se dessèchent et meurent.

     

    Le rôle du cultivateur est donc de réduire au maximum le stress subit par cette opération. Pour cela il est conseillé de rempoter en fin de "journée" (juste avant l’extinction de la lampe) afin qu'elle ait une nuit pour se reposer. Après une transplantation il faut quelques jours à une plante pour s'en remettre, l'absorption d'eau ou de nutriments est fortement ralentie pendant ce laps de temps.

     

    Il est bien de profiter du rempotage pour nettoyer nos plantes, les traiter contre les insectes etc :thup:. Alors lààà ....chacun son truc :rire: Pour certains ce sera douche, pour d'autre ce sera coup d'éponge. Chez moi c'est douche, éponge et trempage dans un seau rempli d'une solution préventive ou autre, la tète à l envers :D:D.

     

     

    Quand rempoter ?Système racinaire cannabis.jpg

     

    Lorsque l'on constate un ralentissement de la croissance de nos plantes, un rempotage peut être nécessaire. En effet si le pot est trop petit le système racinaire s'en trouve limité. Cela peut conduire à une asphyxie racinaire ce qui fait souffrir la plante. Un allongement de la distance inter-noeudal (distance entre deux étages de feuilles) est également un signe qui peut mettre la puce à l'oreille.

     

    Si vous avez encore des doutes il existe un autre moyen de vérifier. Toutefois vous devrez éviter de répéter cette opération trop souvent car les racines n'aiment pas la lumière.

    - Une croissance lente avec un allongement de la distance inter-noeudal (distance entre deux étages de feuilles).

    - Laisser votre pot se dessécher et dépotez la plante afin d'observer ses racines. Si un disque circulaire est formé autour de la motte il est temps de rempoter. Si les racines sont marrons le stade de rempotage est dépassé et la plante est probablement déjà trop à l'étroit avec un risque d'asphyxie racinaire. 

     

    En terre, la masse racinaire = la masse végétale.

     

    Ne vous attendez pas à faire 300gr sur une plante si vous l'avez mis dans un pot de 3l du début à la fin de la culture...

     

    Dans l idéal il faut essayer de rempoter dans le même type de substrat et au minimum trois fois.

    Par exemple : pastille de tourbe => pot de 0,5L => 2 l => 6 l par exemple

     

    En générale les cultivateurs utilisent des pastilles de tourbe, des godets ou autre, pour faire démarrer une graine ou une bouture. Lorsque ce premier contenant est colonisé il est l'heure de transplanter tout cela dans le premier vrai pot. L'idéal est de démarrer avec des pots de 0,5 l.

     

    Une fois que les racines commencent à apparaître sous le pot c'est signe qu'il faut passer au rempotage. Pour cela vous pouvez partir sur des pots de 2 ou 3 litres. Après ça on attend à nouveau de voir les dépasser et si jamais vous décidez de faire une longue croissance, selon le type de culture ou de variété, vous pouvez rempoter une dernier fois en 6L.

     

    Le dernier rempotage se fera en générale avant le passage en 12/112. Il faut prendre en compte le fait que le plante va subir une croissance excessive pendant le stretch, dont la durée dépend de la variété. Pour être tranquille il est conseillé de prendre deux fois le volume du pot en croissance donc si votre dernier pot était de 2 ou 3l, un pot de 6 l fera l'affaire. Si votre dernier pot était un pot de 6l, un 11 ou 12 l fera l'affaire.

     

     

     

    Comment rempoter ?

     

    • Tout d’abord il faut attendre que le substrat soit bien sec afin d'éviter de casser les racines ou de les déchirer en laissant une partie de la motte coller au fond du pot.

     

    • Préparer le futur pot en y ajoutant le substrat choisit.

     

    • Petite astuce pour faciliter la transplantation : Faites une préforme grâce a votre ancien pot dans vos futurs contenants comme sur l image ci-dessous, vous verrez c'est plus simple ;)

     

    Rempotage du cannabis.jpg

    Photo Yannos

     

    • Extraire délicatement la plante en la retournant. Pour cela, tenez la d'une main, et de l'autre tapoter le fond du pot pour faire sortir la motte.

     

    • Placer la motte dans le trou. Avant cela on peut effriter très légèrement, délicatement la motte... j'ai dit délicatement bande de brutes !! Cela a pour intérêt de décoller un peu les racines et de permettre un meilleur départ une fois le bouzin collé au fond du pot :D:D

     

    • On comble si besoin afin de s'assurer que les racines soient bien au contact du nouveau substrat

     

    • Pour finir on arrose copieusement afin de boucher les éventuel poches d air et d'homogénéiser l'humidité des deux substrats pour optimiser le départ des racines.

     

    Cannabis rempote.jpg

    Photo Yannos

     

     

     

    Voili voilou j'espère que ce tuto vous permettra d'affronter les doigts dans le nez  l'étape crucial du rempotage :thup:

     






×