Aller au contenu
  • Bibi88
    Bibi88

    Cultiver du cannabis en organique

    Les différents type d'engrais

    En agriculture on a pour habitude de classer les engrais en 3 catégories : minéral, organo-minéral et organique.

     

    • Les engrais minéraux :

    Issus, la plupart du temps, de la synthèse d’éléments en laboratoire d'origine minérale ou par l’exploitation de gisements naturels. Ils sont souvent très concentrés et directement assimilables par la plante. Il est conseillé d'utiliser un testeur d'EC afin d'éviter un sur-engraissage de vos plants de Cannabis. On l'utilise plus communément en hydro ou avec des support stériles.

     

    • Les engrais organo-minéraux :

    Composés à la fois d’éléments organiques et d’éléments minéraux. De par cette composition double, ils offrent une libération des nutriments rapides puis progressifs. La nutrition des plantes est donc rapide et durable. C’est ainsi que sont composés la majorité des engrais classiques (engrais fraisiers, engrais conifères et arbustes, engrais tomates …)

     

    • L'engrais organique :

    Est produit, comme son nom l'indique, à partir de matières organiques animales et/ou végétales. Ils ne sont pas assimilables directement par les plantes, leur libération dans le sol est lente et progressive ce qui permet de fournir une alimentation régulière de la plante sans à-coups.

    Certains engrais achetés en commerce étiquetés "organiques" sont trompeurs car ils peuvent contenir des éléments d'origines minérales ,et donc sont à classer dans la catégorie juste avant ;) Regardez bien la composition sur l’étiquette à l'achat.

    Qu'est ce que la culture bio ? 

    L’agriculture biologique constitue un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi des semences. Selon le pays les critères à respecter pour avoir le label bio varient, en France il faut savoir qu'un produit est considéré comme bio si il est au moins à 95 % issus d'agriculture bio  :rolleyes:.... en gros ça laisse une marge à l'utilisation de certains produits qui à la base ne rentrent pas dans les critères bio. Je sais... moi aussi ça me laisse perplexe quand je lis cela :blink:.

     

    Pour ceux que ça intéresserait voila le règlement (CE) n° 834/200.7 codifiant l'agriculture bio en France, bonne lecture :D.

     

    Pour résumer grossièrement l'agriculture bio c'est favoriser le travail de la biodiversité ainsi que l'activité biologique du substrat grâce à un amendement*  ou un compostage**. Ces actions permettront à la vie microbienne et autres processus naturels de faire leur boulot et rendre les éléments assimilables pour la plante (ça peut prendre du temps en fonction de la source de nutriments ).

    L'avantage majeur étant que le cultivateur n'a plus qu'à ajouter de l'eau tout au long de sa culture puisque le sol contient déjà tous les éléments nécessaires au bon déroulement de votre culture de Cannabis.

     

    *Amender : Cela consiste à incorporer des nutriments ou autre dans le sol afin d'en améliorer les propriétés nutritionnelles ou physiques. :)

     

    image.png.67e8b7ef09a1fad2c53403cee9ce8b59.png

     

    ** Composter : C'est mettre à fermenter des éléments afin de permettre leur transformation/dégradation. Un peu à l'image des forets où quand de la matière organique (feuille d'arbre) tombe sur le sol les micro-organismes se mettent au travail (bactéries et autres). En fonction de la source à dégrader ils mettront de quelques jours à plusieurs années à transformer la matière morte en éléments nutritifs. 

    Il suffit donc de faire fermenter certains déchets ensembles de façon à les incorporer par la suite au terreau afin de l'enrichir. On peut pour cela soit faire un gros tas de déchets au fond du jardin, soit pour ceux qui habitent en appartement utiliser le lombricomposteur afin de recycler les déchets de cuisines en 3 mois environs  :).

     

    image.png.ddf098cbbc52205a631fffc89243c6b9.pngimage.png.941f12491d0ad1ce2659a115e618442b.png

     

    On place nos déchets de jardin (tonte de pelouse, feuille mortes..), de cuisine ( épluchures de fruit légumes, etc..), ménagés (sciures de bois, mouchoirs en papier, cendre de bois...) dans le premier compartiment tout en haut.

    Les déchets vont traverser les différentes couches de plateaux grâce au vers situés à l’intérieur qui vont s'en nourrir et les décomposer en compost. Une fois arrivé tout en bas dans la dernière cuve, le compost se trouve sous forme de liquide que l'on mélangera à de l'eau afin d'arroser nos plantes avec.

     

    En culture intérieur il est possible d'obtenir des produits qui se rapprochent beaucoup du compost "homemade" grâce à des marques comme Guano Diffusion. La majorité des marques ont une gamme organique désormais. Cela permet de se familiariser avec la Culture Organique facilement.

    Cultiver en organique hors-sol, c'est possible ?

    Contrairement aux croyances, on peut très bien faire de l'hydroponie bio :):)  Avec par exemple l'aquaponie, qui consiste à faire vivre en synergie des poissons et des plantes. Les poissons sont nourris et ils vont ensuite nourrir les plantes par leur déjections. En contrepartie les plantes vont filtrer les impuretés nocives et purifier l'eau dans laquelle les poissons circulent librement.

     

    image.thumb.png.93efa87a1515fce4a2572a515cc35299.png

     

    Ou la bioponie qui est le concept de la terre liquide en hydro ;)

     

    image.png.5525af1f7b5a7835cf656992ce90d347.png

    Les différentes source de nutriments

    Nous allons aborder une liste loin d’être exhaustive. Vous la compléterez aux grès de vos recherches, des différentes sources de nutriments à la fabrication d'engrais organiques. Tout ces produits sont facilement trouvables en magasins spécialisés pour les plantes ou dans la nature pour les plus chanceux, comme l'ortie.

     

    Vous pouvez consultez notre guide complet pour bien préparer votre spot de culture afin de compléter votre lecture sur la culture organique. Vous y trouverez 2 recettes contenant tous les amendements pour préparer un sol fertile et adapté à la culture du Cannabis.

     

    Ortie:

    Le purin d'ortie est riche en azote  (N), renforce le système de défense de la plante aussi utilisé comme insecticide contre les nuisibles il permet aussi d’accélérer la décomposition de vos compost. :)

     

    L’émulsion de poissons :

    Riche en azote, potassium, phosphore et oligo éléments  présente l'avantage d’être quasiment directement assimilable par la plante.

     

    Sang séché :

    Chargé en azote soluble a action rapide  et un peu de phosphore et de potasse a manipuler avec précaution sous peine de sur engraissage.

     

    L’eau de Saule (bouturage) :
    L'eau de saule, obtenue par macération de saule, permet, comme l’auxine (phytohormones de croissance végétale indispensable au développement des plantes), de faciliter le bouturage des végétaux.

     

    Marc de café :

    Bénéfique aux bactéries et contenant pas mal d'azote. Ne surtout pas utiliser tel quel,il faut absolument le mettre a composter dans le tas de composte. A utiliser avec précautions car il a tendance a acidifier le sol .

     

    Lombricompost :

    Composé d humus et d'autre matière organique issus des déjections de vers de terre. Une excellente source d'azote que l'on peut utiliser sans peur d'excès. Le lombricomposte a pour autre qualité d’améliorer la fertilité et la structure du sol.

     

    La consoude :

    On en  trouve en jardinerie (environ 5€ le jeune plant), mais on la trouve aussi facilement en pleine nature, dans une terre humide (près d'une rivière par exemple). Ces racines se développent beaucoup, il est plutôt conseillé de prélever de jeunes plans pour ne pas endommager les racines. Riche  en potasse, en calcium et en azote.

     

    Cendre de bois :

    Peut être un bon apport de potasse si bien utilisé. La potasse se lessivant rapidement il faut récolter la cendre des qu'elle a été faite ceci afin d’éviter qu'elle ne prenne la pluie et ne perde donc tout intérêt.  Attention toute fois a ne pas trop l'utiliser et votre façon de l'utilise, car la potasse a tendance comme je l'ai dit plus a haut à vite disparaitre, pas la cendre par contre :( . L’excès de cendre peut rendre le sol collant compacte et surtout entrainer une accumulation d’éléments toxiques et nuire à l'assimilation des nutriments ...pas top pour nos toutounes.

     

    Émulsions d'algues :

    Une bonne source aussi d'azote de phosphore de potasse d'oligo-éléments ainsi que d hormones végétales sous forme liquide. Facilement trouvable en magasin.

     

    Coquille d’œuf torréfiés :

    Une fois torréfié on obtient des coquilles marrons, noir et blanches ...
    Plus elles sont foncées plus elles sont chargés en Calcium plus elles sont blanches plus elles sont chargés en Phosphore . 

     

    Fumier cheval :

    Facilement procurable dans une écurie ou un club hippique. Préféré le fumier composé de paille si possible. le fumier devra être utilise en compostage. Riche en micro-organismes et en paille (ou autres matières fibreuses de la litière), il permet de régénérer L'humus et d'améliorer les qualités du sol.

     

    Fumier volaille :

    Riche en azote phosphore potassium et oligo-éléments.

     

    Fumier vache :

    Faible en teneur nutritif NPK mais contient une gamme d'oligo-éléments permets d'améliorer la rétention d'eau et d’éléments nutritifs .

     

    Guano oiseau/ chauve souris :

    Le guano est un engrais naturel à base de fientes d'oiseaux (marins dans la plupart des cars) et/ou de chauve-souris. le guano possède une  forte teneur en azote et en phosphore et d’oligo-éléments très efficace pour nos  plantes.

     

    Poudre d'os :

    Riche en azote et en phosphore plus l'os est âgé plus il contient du phosphore, la poudre d'os cru contient des acides gras retardant la dégradation de l'azote et du phosphore,à contrario de la poudre d os torréfié qui suite au traitement perdra en azote mais gagnera en phosphore sera plus rapidement assimilable.

     

    Cornes broyés :

    Engrais organique particulièrement riche en azote (13%), la corne broyée libère aussi un peu de phosphate, de potasse et, en moindre quantité, de magnésie.provenant des déchets des abattoirs. Sa diffusion dans le sol est longue, progressive et ne brûle pas les plantes qui puisent des éléments au fur et à mesure de leurs besoins. La corne torréfiée et la poudre de corne ont une action plus rapide que la corne broyée mais de moins longue durée.

     

    Urine :

    L'urine est un engrais liquide à action rapide, très riches en azote, mais qui contient aussi en moindre quantité du phosphore, du potassium, ainsi que des oligo-éléments. Ces éléments se trouve pour la plupart, sous une forme directement assimilable par les plantes. diluer a raison de 10% avec de l'eau.

     

    Gypse :

    Sulfate de calcium souvent utilisé pour abaisser le ph des sol.

    SOMMAIRE DES RECETTES

    Pour finir voici des liens vers des recettes qui ont fait leur preuve et n'oubliez pas de bien veiller à respecter les doses prescrites dans votre fabrication sous peine d'en payer les conséquences.

     

    Recettes d'engrais de croissance

    Purin d'orties

    Purin de consoude

    Dilution urine dans l'eau (à raison de 10% et ne surtout pas utiliser la première urine du matin juste après s’être réveillé)

     

    Recettes d'engrais de floraison

    Purin de consoude

    Engrais de floraison "maison"

     

    Recettes de boosters et autres compléments

    Eau de saule pour favoriser le bouturage

    Complexe racinaire à base de lentilles bio

    Thé compost oxygéné - TCAA

     






×