Aller au contenu
  • Bibi88
    Bibi88

    Choisir et préparer son spot pour une culture à l'extérieur

    I - Choisir le spot

     

    Plusieurs facteurs seront à prendre en compte pour choisir le lieu parfait pour planter.

     

    • l'arrosage

    La proximité d'un cours d'eau permet d'éviter les aller-retours trop chargé avec des bidons pour satisfaire l' insatiable soif de nos toutounes ........ SOS DISCRÉTION BIJOUR !!!!! :lol:.

     

    Une technique consiste a incorporer du gel hydro etenteur dans le trou afin de creer des reserves d eau quand il pleut ou autre  et eviter ainsi d avoir a arroser trop souvent.

     

    • la discrétion

    Trouvez un endroit isolé, aucune visibilité des plantes par des randonneurs éventuels ou des chasseurs ou des chercheurs de plantes.

     

    • l'accessibilité

    Lors du choix du spot veillez à regarder si plusieurs chemins d accès sont envisageables afin de ne pas passer continuellement par le même ce qui pourrait éveiller les soupçons de certains. Gardez en tête qu un spot difficile d accès pour vous alors que vous connaissez parfaitement les astuces pour l atteindre sera impossible a atteindre pour d'autre ( exemple de spot viable : au milieux de ronce assez épaisse sous lesquelles il faut ramper pour avoir accès au toutounes).

    Pensez aussi à toujours masquer vos traces de passage en remettant des branches par ci par là en redressant l herbe couchée etc..afin de redonner au paysage un aspect naturel et vierge de tout passage :).

     

    • L'exposition au soleil

    Nos toutounes sont de grosses gourmandes de lumière, du coup plus elles seront exposées au soleil plus elles se développeront et fourniront une grosse récolte. Évitez de les planter sous des arbres ou au fond d'une forêt ombragé.

     

    • La qualité du sol

    Un sol sablonneux est par nature acide et constitue une très bonne base pour la culture du cannabis. Il offre un excellent drainage mais conserve mal les nutriments. Pour cette raison l'ajout de terreau ou de compost de qualité supérieure permettra d’obtenir un terreau sablonneux idéal pour la culture du cannabis.

     

    Les sols argileux sont alcalins et habituellement riches en nutriments mais l'argile compacte rend difficile pour les racines qui ont du mal à plonger pour aller chercher ces nutriments dans le sol. Il est recommandé de modifier un sol argileux afin de créer un environnement plus favorable, par exemple en mélangeant des feuilles, des aiguilles de pins coupées ou ramassées au sol, du marc de café ou le contenu de sachets de thé. L’utilisation de ces méthodes organiques pour enrichir un sol argileux devra débuter dès l'hiver pour permettre la décomposition et la fixation des éléments permettant la régulation du pH. Une modification plus rapide serait de mélanger du sable et du composte au sol.

     

    cannabis-1279913.jpgLes sols de forêt sont généralement assez neutres et sont appelés terreaux. Toutefois, le sol de forêt est créé par le processus de décomposition des feuilles, des écorces et d'autres déchets organiques. La couche supérieure du sol qui est concernée par ce processus a tendance à devenir acide, c'est pourquoi il est recommandé de faire un test de pH pour déterminer l’identité du sol, ainsi que celle de l’eau.

     

    Éviter d'essayer de planter sous des pins ou autre conifère. Les conifères ont des racines qui puisent au plus profond les réserves du sol, mais certains d’entre eux comme les pins possèdent des racines plus superficielles qui épuise le sol et le rendent donc moins fertile. Les plants de cannabis les plus gourmands auront trop de concurrence pour bien s’y développer.

    Autre paramètre non négligeable : les aiguilles en tombant et en se décomposant induisent une acidité du sol .

     

    Un terrain plein d'orties ou de ronces est un bon signe en général pour songer à un futur spot car elles ont les même besoins que nos toutounes .

     

    C est pour toutes ces raison qu il est important d'analyser le sol du futur spot et d'essayer d'en déterminer son ph.

     

    Une bonne façon de choisir son spot et d utiliser internet avec Google Map, Geo-portail (plus précis sur les sources et autre) etc..avant d'aller se fatiguer à marcher pour rien :D:D.

     

    II - Préparer le spot

     

    Il est préférable de préparer son spot à l'automne pour planter au printemps suivant. Cela permettra aux engrais de se décomposer, afin de se libérer dans le sol. Retournez simplement la couche supérieure de votre spot préalablement préparées avant de planter au début du printemps. Si vous ne pouvez pas préparer votre terrain à l'avance, préparez-le dès que possible.

     

    1. défricher une zone en fonction du nombre de pieds souhaité. Prévoir de laisser 2 m entre chaque plante pour leur assurer un bon développement. A noter que plus la zone sera grande plus il sera difficile de la camoufler.
    2. creuser des trous assez larges et profonds en fonction de la qualité de la terre. Une moyenne de 60x60cm est le minimum à mon sens. A ce moment là trois solutions s'offre à vous:
    • soit ne mettre que du lightmix (ou autre terreau light) et engraisser au fur et à mesure de la culture avec des engrais liquides
    • soit amender le sol en créant deux couches distinctes : Une couche profonde super engraissée recouverte d'une couche légèrement engraissée. Planter les graines dans cette couche supérieure. Ainsi les plantes recevront juste ce dont elles ont besoin en fonction de leur stade de développement. Les racines n'arriveront dans la couche sur-fertilisé qu'une fois la plante assez grande pour le supporter.
    • Une autre alternative est de commencer la croissance sous cfl ou autre en intérieur pendant environ un mois. Quand les plantes seront assez robustes pour ne pas se faire manger par les oiseaux, insectes ou autre, planter les directement dans un substrat bien riche.

     

    En cas de ph trop bas il suffit de rajouter de la chaux au mélange de terre. Au contraire en cas de ph trop haut il suffit de rajouter du soufre.

    L'ajout de fumier est un plus qui permet d’augmenter les niveaux de nutriments disponibles pour vos plants. Un paillis marche aussi.

     

    La farine de sang et la farine d'os sont d'excellents ajouts. Assurez-vous que vous utilisez également de la chaux pour masquer l'odeur, cela pourrait attirer des animaux ou autre nuisible.

     

    Il existe plein d'amendement organique permettant de faire vos propres mélanges : la cendre, le guano la corne séchée, etc... Créer notre propre super mix revient moins chers que les sacs de terreau déjà fait à acheter en growshop.

     

    En cas de spot éloigné de toute rivière ou autre l'ajout de cristaux de polymère au mélange sera un grand plus. Ils se chargeront de faire des réserves d'eau à chaque pluie ou autre..

     

    Exemple de préparation de sol

     

    gardening-690940_1280.jpg

    Recette Zamnesia :

     

    • 4 grands sacs de sol de base (terreau biologique de haute qualité avec de la fibre de coco et idéalement des micorhyzes)
    • 5 à 10 kg de vermicompost biologique (excréments de vers)
    • 1 kg de farine de sang
    • 1kg de guano de chauve-souris Floraison
    • 1kg de farine d'os passée à la vapeur
    • 0,75kg de phosphate naturel
    • 1/8 de tasse de sels d'Epsom
    • ¼ de tasse d'azomite (oligoélément)
    • ½ tasse de chaux (dolomite)
    • 1 cuillère à soupe d'acides humiques en poudre.

     

    Mélanger de façon homogène et transférer le tout dans une grosse poubelle. Ajouter 10 l d eau

    Laisser macérer au soleil pendant 30 jours, couvrir en cas de pluie, avant utilisation renverse le mélange par terre afin d''évacuer le trop plein d eau, me langer une nouvelle fois et voila

     

    Ne surtout pas planter de graine ou jeune semi de moins de trois semaine dedans au risque de les brûler vu la richesse du mélange, il est conseille de mettre se mélange au fond de votre trou et de mettre une couche de ligth mix par dessus afin que la plante se renforce bien avant d atteindre cette super couche

     

    Deuxième recette

     

    C'est une recette qui me vient de DDR, un ami qui, à l époque où je lui avais piqué, faisait pousser des baobabs sans forcer et en sirotant une bière sous le parasol au bord de sa piscine :lol:


     Pour 85L de terreau :

     

    • Rajouter entre 17L à 20L de coco, suivant les terreaux. L'ajout de coco, perlite ou vermiculite est facultatif mais on peut en incorporer de 10 à 30% du volume total. Faire attention en extérieur, trop de coco donnera une plante mal ancré dans le sol en cas de vent trop fort.
    • 3L de Bovisol (Engrais bovin, granulés ou pellets pour les carpistes)
    • 1/2L Corne broyée
    • 1/2L Poudre d'os marine
    • 1/4L Corne torréfiée
    • 1/4L Chaux Agricole/horticole
    • 10L Perlite ou Vermiculite

     

    Laisser reposer le mélange au moins 10 jours, et comme pour le mélange précédent, faites démarrer les semis ou graines dans une couche de substrat light disposé sur le dessus. Sinon attendre que les plantes soient âgées d'un bon mois avant de les transplanter dans le terreau maison. Vous n'aurez plus qu'a rajouter un peu de pk et un peu d'engrais de floraison liquide.

     

     

    Voili voilou à vos pioche, à vos pelles.......PLANTEZ!!!!!..... :D:D:D 

     

    **********************

    :arrow: Vous avez une question ? Posez la ici

     

    :arrow: Vous avez remarqué une erreur dans le guide ou vous voulez nous proposer de l'améliorer ? Cliquez ici pour informer l'équipe

     






×