Aller au contenu
  • Bob
    Bob

    La culture en exterieur

    LA CULTURE DU CANNABIS EN OUTDOOR

     

    1.INTRODUCTION.

     

    Il faut tout d’abord savoir qu’il n’existe pas de solutions miracle pour obtenir des résultats dans la culture du chanvre en extérieur.
    Le respect de quelques normes et un travail scrupuleux devraient faire l’affaire, ce qui est d’ailleurs valables pour la plupart des plantes.
    En pleine terre dans le jardin, en pots sur le balcon, tout comme sous lumière artificielle, il faut commencer par comprendre comment le Chanvre vit et réagit au temps d’exposition quotidien à la lumière, et c’est ce qui nous intéresse pour comprendre pourquoi le Chanvre croit et fleurit sous nos latitudes en fonction de la longueur des jours.
    Les indications suivantes ne sont que des recommandations et peuvent êtres plus ou moins ajustées selon votre expérience personnelle ou vos besoins.
    Les données chiffrées ne sont qu’indicatives et non définitives!
    Pour être tout à fait complet, documentez-vous et munissez-vous de livres sur la culture et de documentation gratuite comme: Du Cannabis dans mon jardin, de Don Irving (Édition Lézard ) : 15.- La culture en placard, de Ed Rosenthal ( Édition du Lézard ) : 24.- J'attend une récolte, de J-Pierre Galland ( Édition Phix ) : 45.- I Love It, de Michael D. Meredith : 56

     

    2. COMPRENDRE LA PHOTOPERIODICITE.

     

    En Europe, le 21 juin se situe l’équinoxe d’été qui est le jour le plus long de l’année, avec environ plus ou moins 16 heures de lumière naturelle par jour, et non pas d’exposition directe au soleil. Le 21 décembre, est le jour plus court avec à peine 8 heures de soleil environ.
    Entre ces deux dates, les jours croissent de deux à quatre minutes d’ensoleillement journalier jusqu’au 21 juin, et ensuite décroissent de la même manière jusqu’au 21 décembre.
    Exposées de 15 à 18 heures par jour de lumière, la plupart des variétés de Chanvre Suisse sont dans une phase végétative, croissent et ne font que des feuilles et des tiges.
    Mais lorsque les jours ont diminués de telles sortes qu’il ne reste plus que 12 à 14 heures de lumière par jour, les plantes se déclenchent en Floraison de par elles-mêmes.
    Cette période du déclenchement de la floraison se situe en règle générale entre le 20 juillet et le 10 août.

     

    3. PRÉPARATION DU JARDIN.

     

    Il faut si possible retourner la terre à la bêche ou au motoculteur au moins un mois et plus à l’avance, ce qui fait donc, pour bien faire aux alentours du début du mois d’avril.
    Ceci tout en sachant qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire. Si rien n’a été prévu à l’avance, et qu’au dernier moment vous disposez d’un petit coin de terrain pour jardiner, il y a encore moyen de préparer le sol et d’obtenir des résultats plus que satisfaisants.
    Pour commencer, mélangez à votre terre de la perlite, ce qui va l’aérer et la rendre plus légère.
    La perlite est de la roche volcanique blanche en petits grains semblable à du gravier, mais en beaucoup plus léger, et à comme propriétés principales de retenir une grande quantité d’eau, et aussi de permettre aux racines de s’oxygéner.
    Un des meilleurs fertilisant, pas trop agressif pour des jeunes plants est le compost végétal de déchets ménagers et du jardin.
    Plus doux que du fumier qui peut brûler les racines de vos plantes si il est épandu trop tard.
    Si votre sol est pauvre, que vous ne disposez pas de compost au fond du jardin, et que vous préférez la facilité aux mélanges approximatifs, il existe Pré-Mix de Bio-Bizz, un engrais biologique concentré sous forme de poudre, à absorption lente, qui peut être mélangé à la terre quelques jours seulement avant de planter.

     

    4. NE PAS PLANTER TROP TOT.

     

    Si elles sont plantées trop tôt en avril, les boutures ont tendances à se mettre en floraison avant même d’avoir eu le temps de pousser, car elles n’ont pas profités d’un assez long temps d’exposition journalier à la lumière, et quelques jours suffisent pour ce faire.
    En gros, on a remarqué qu’avant le 5-10 mai, le temps de lumière naturelle en extérieur sous nos latitudes n’est pas assez long pour la majorité des variétés vendues en boutures. Lumière ambiante, sans quoi elles risqueraient d’entamer une préfloraison automatiquement.
    Placez-les à l’abri du froid et des intempéries, par exemple sur vos tablettes de fenêtres.
    Cette préfloraison n’est pas irréversible, mais a pour effet de retarder considérablement la pousse des plantes.
    Retard de environ 3 à 5 semaines jusqu’à ce qu’elles se remettent en croissance avec les jours qui augmenteront naturellement de 2 à 4 minutes de soleil en plus par jour, et cela jusqu’au 21 juin où la longueur des jours commence à décliner.

     

    5. ARROSAGE DU CANNABIS POUR LA CULTURE EN TERRE.

     

    La terre ayant été préalablement bien retournée et homogénéiquement préparée un mois à l’avance, vous pouvez plantez en extérieur directement dans la pleine terre du jardin dès le début juin, des petites plantes préalablement bien enracinées durant une semaine ou deux à l’abri du froid, des limaces et de la grêle éventuelle de début juin.
    Lorsque vous les plantez, arrosez-les à l’instant même et épandez légèrement de l’anti-limaces (regardez qu’il soit inoffensif pour les hérissons ! ) autour des plantes.
    Arrosez ensuite maximum une fois par jour, de préférence le soir durant trois à quatre jours tout au plus.
    Et arrêtez dès qu’il se met à pleuvoir.
    Ensuite, dans la majorité des cas, on n’arrose plus du tout une plante de chanvre jusqu’à la récolte, si bien sur les conditions le permettent.
    En effet si votre plante est par exemple dans une plate-bande, ou au bord d’un mur, sous un toit à un endroit ou il ne pleut jamais, il sera impératif de l’arroser régulièrement, mais pas plus de trois fois par semaine si possible.

     

    6. UTILISATION D’ENGRAIS ET REPIQUAGE.

     

    Si votre terre à été préalablement et consciencieusement bien préparée, en pleine terre dans un jardin, il n’y a pas besoin d’utiliser d’engrais liquide dans l’arrosage pour la croissance des plantes de chanvre qui ont déjà tendance à pousser très, voir trop vite.
    En revanche, en pots et spécialement lors de la floraison, après trois à quatre semaines suivant la grandeur de votre pot, la plante risque de commencer à manquer de certains nutriments.
    Il est alors possible de l’aider en administrant un engrais ou l’autre. Mais le meilleur moyen est encore de transplanter la plante dans un plus grand pot contenant de la nouvelle terre riche en éléments nutritifs.
    Il est important de ne pas utiliser un trop grand pot pour une petite plante, mais la transplanter par palier, dans des pots de plus en plus grands toute les 3 à 4 semaines.
    Par la suite, lorsque la floraison est entamée, il est possible de donner un engrais de floraison ou du stimulateur de floraison qui comme son nom l’indique n’est pas un engrais, mais ne fait qu’aider la plante à stimuler la formation de fleurs odorantes.

     


    7. MATURITÉ.

     

    Pour voir et déterminer le moment de maturité d’une fleur de chanvre, chacun aura sa petite idée personnelle.
    La règle générale est qu’il faudrait attendre qu’il y ait environ de 50 à 80 % des petits poils qui soient devenus bruns-roux.
    La plupart des variétés sont mûres vers le 5 – 10 octobre, mais peuvent se laisser mûrir jusqu’au 15 octobre voir plus, si bien sur elles ne sont pas sujettes aux moisissures !!! ( A bien surveiller dès la fin septembre !!! ).
    Mais certaines variétés Suisse bien acclimatées et spécifiques à l’extérieur peuvent déjà être récoltables dès la mi-septembre, voir plus tôt, à vous de voir leur état de maturité.

     

    8. RÉCAPITULATIF.

     

    Préparer la terre durant le mois d’avril. Preparer les boutures ou les graines vers le 15 – 25 mai, mettez les en pots de 11x11x12 ou 7x7x8 cm. dans un bon terreau, si rien de mieux, un simple terreau à semis mélangé à de la perlite fera l’affaire.
    Puis placez-les à l’abri des intempéries mais avec une expositions maximale possible de soleil durant 2 semaines en ne les arrosants surtout pas trop.
    Entre le 5 et le 15 juin, lorsque le petit pot sera plein de racines, plantez-les directement au jardin ou alors en pots de 15x15x20 cm. par exemple, pour la culture en balcon. ET n’oubliez pas l’anti-limaces !!!
    Ensuite il est conseillé de ne pas oublier de désherber toute les 3 semaines autour des plantes, pour qu’elles ne se fassent pas envahir.






×