Aller au contenu
  • Bigbud
    Bigbud

    Des cartes à gratter parfumées au cannabis distribuées aux Pays-Bas

    Des cartes à gratter parfumées au cannabis distribuées aux Pays-Bas

    Trente mille cartes parfumées au cannabis sont distribuées à partir de lundi aux habitants de La Haye et de Rotterdam dans le cadre de la lutte contre les plantations illégales, ont annoncé les autorités néerlandaises.

    "Les habitants doivent être au courant des dangers qu'ils courent à cause de ces plantations et s'ils voient une situation suspecte, ils doivent la dénoncer", a déclaré Arnie Loos, un porte-parole du Groupe de travail sur la culture organisée du cannabis, mis en place par le gouvernement néerlandais, au cours d'une conférence de presse à Rotterdam.

    "Aidez à lutter contre les cultures de cannabis", proclame la carte verte, d'environ 20 cm sur 10 cm, qui donne notamment un numéro de téléphone de la police et sur laquelle deux zones à gratter libèrent l'odeur de la plante, dont la culture de cinq plants seulement est tolérée.

    Au dos de la carte figurent les indices qui doivent alerter les habitants : bruit de ventilateurs, rideaux constamment fermés, odeur de cannabis et raccordements suspects au tableau électrique.

    Cette opération est une première aux Pays-Bas, selon ses organisateurs. "Si les gens appellent le numéro mentionné sur les cartes, nous pourrons entreprendre une action à l'échelle nationale", a souligné Arnie Loos, au milieu d'une plantation de 200 pieds de ce qu'il qualifie d'"or vert", dans les combles d'un immeuble de Rotterdam.

    "Une plante donne 50 grammes de cannabis, cinq fois par an. Un kilo se revend 3.500 euros. Cette plantation rapportait donc plus de 100.000 euros par an", a expliqué à l'AFP M. Loos.

    Les murs de la pièce où était installée la plantation démantelée lundi matin étaient recouverts de papier aluminium afin de conserver les 27° nécessaires à la culture du cannabis. Des fils électriques alimentant les lampes chauffantes installées au-dessus des plants pendaient juste à côté d'un tonneau rempli d'eau, a constaté une journaliste de l'AFP.

    "Quand on bricole sa propre installation électrique, on risque l'électrocution, l'incendie, des inondations ou des courts-circuits", a averti Jeroen de Swart, directeur de la société publique de transport de gaz et d'électricité Stedin, qui participe à cette opération.

    Les Pays-Bas, où la culture de cinq plants maximum est tolérée, comptent, selon une estimation, environ 40.000 plantations illégales de cannabis, aménagées dans des greniers, des appartements ou des hangars. Cinq à 6.000 sont découvertes chaque année, selon les autorités néerlandaises.

    Les Pays-Bas ont décriminalisé en 1976 la possession et la consommation de moins de cinq grammes de cannabis. La culture et la vente en gros, contrôlées par des groupes criminels, sont interdites.

    Source: telepro.be

    On en parle sur le forum



    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.


×