Aller au contenu
luzshine

En Chine, les adeptes du taoïsme ont une déesse du cannabis

Messages recommandés

luzshine    791
luzshine

Le Tao est l’un des trois piliers de la pensée chinoise. Contrairement au bouddhisme et au confucianisme, cette religion polythéiste est peu connue dans nos contrées car autrefois moins pratiquée. Parmi ses divinités, on trouve Magu, déesse de la jeunesse et de la longévité. Son nom vient de deux mots chinois : « Ma » (cannabis) et « Gu » (servante), ce qui lui valut l’appellation de « femme de chanvre ». Dans l’Antiquité, la Chine, la Corée et le Japon avaient donc en commun une déesse du cannabis (appelée Mago ou Mako en Corée).

 

Historiquement, les taoïstes portent une grande valeur symbolique au cannabis. « Les racines de chanvre étaient très peu utilisées en médecine, mais les magiciens-techniciens affirment que, brûlées avec du ginseng, elles permettent d’avoir des visions prémonitoires », écrivait le biochimiste britannique Joseph Needham, qui a dédié la majorité de sa vie à la recherche sur le génie chinois.

 

Dans un de ses ouvrages de la collection Science and Civilization in China, il fait également le lien entre les légendes liées à Magu et l’utilisation du cannabis dans le taoïsme. Magu étant souvent invoquée lors de ces rituels, elle est vite devenue la déesse du Mont Tai, où cette plante magique poussait à foison.

 

Dans les textes et illustrations de l’époque, Magu est dépeinte comme une déesse à l’apparence d’une jeune femme de 18 ou 19 ans. Sa jeunesse et sa beauté sont les symboles de la bonne santé et de l’apaisement de l’univers dont elle assurait la protection. Gardienne de la vitalité à travers toute l’Asie de l’Est, les taoïstes lui prêtent le pouvoir de veiller sur les êtres humains comme sur les cycles de la Terre. En Corée et au Japon, elle est également une déesse créatrice, apparentée à la déesse shinto Amaterasu.

 

Source : Joseph Needham, Science and Civilization in China

 

Qing_Dynasty_Immortal_Magu-600x980.jpg

Crédits : National Museum, Warsaw

Source : ulyces.co

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pilou   
Invité Pilou

Bonsoir  tout le monde

Je ne savais pas pour les chinois ^^ comme quoi on en apprend tous les jours sur le cannabis , son utilisation est omniprésente dans l'histoire.

Le cannabis traverse toutes les religions y compris le christianisme ... 

Jesus était appelé le " Christ " ce qui signifie en Araméen " l'Oint " . 

L'onction d'huile utilisé à l'époque , au temps même de Moise déjà décrite dans Exode 22-33 

 

22L'Eternel parla à Moïse, et dit: 23Prends des meilleurs aromates, cinq cents sicles de myrrhe, de celle qui coule d'elle-même; la moitié, soit deux cent cinquante sicles, de cinnamome aromatique, deux cent cinquante sicles de roseau aromatique, 24cinq cents sicles de casse, selon le sicle du sanctuaire, et un hin d'huile d'olive.…

 

Le roseau, ou le Kaneh - Bosm utilisé dans la bible se réfère directement au chanvre . 

 

Merci , de partager ce type de lien instructif sur le cannabis , c'est toujours intéressant à savoir.

 

Pilou

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×