Aller au contenu
Henri

Eclairage 50w Cob économique en DIY...

Messages recommandés

Henri    2 598
Henri

Bonjour à tous,

 

Vous connaissez l'éclairage par "spot unique" utilisant un cob et généralement alimenté en 50w pour une surface de 40x40cm.

En utilisant du matériel chinois, le même éclairage vous fera économiser 35 euros par rapport au meilleur prix du marché !

 

Un dissipateur actif équipé d'un ventilateur et les alimentations 36v (cob) et 12v (ventilo) vous couteront aux environs de 25 euros.

Un cob Vero 29 et un Cree 3590 respectivement 28 et 40 euros.

 

 

DSC02260.thumb.JPG.f9def5984c22ff9da244063eaca468da.JPG          DSC02624.thumb.JPG.54fc8eba10af7389b1cc71d628389613.JPG

 

L'assemblage est facile et ne nécessite aucun outil particulier.

Quant à la finition, elle dépendra de votre ingéniosité… et de votre sens de l'esthétique ! ;)

 

 

DSC02833.thumb.JPG.0c5020506a9ed498c65ac0b3650958e4.JPG  

 

Cet éclairage utilisant un cob Vero 29 alimenté en 50w me revient donc à une cinquantaine d'euros !

 

Que la lumière soit et bons bricolages. :)

 

 

      

Modifié par Henri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nono    177
nono

Salut,

 

En température, tu prends du 3.500 k pour faire croissance et floraison ?

 

Que la lumière soit avec toi ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 598
Henri

Bonsoir @thefab et@nono ,

 

Il y a 8 heures, thefab a dit :

… ce super matériel high-tech

Là, c'est sur... tu te moques !!! :D 

 

La prochaine culture devrait voir six plantes sous deux fois 50w. La "cro" (stretch compris) sous les Vero et la "flo" sous les Quantum (s'il s'avère qu'ils sont valables).

 

Il y a 3 heures, nono a dit :

3.500 k pour faire croissance et floraison ?

Oui. Et d'ailleurs, dans ma culture actuelle, mon intention était de tout faire sous le Vero 29 3500k.

Je n'ai pas les connaissances suffisantes dans ce domaine pour me risquer (comme @thefab ) hors des sentiers battus.

(Quoique les grandes marques proposent également des 4000 et 3000k plus orientés cro et flo).

Si j'ai changé au passage en 12/12, c'est uniquement pour essayer les "galettes" Quantum que je venais de recevoir.

Mais celles-ci sont également des 3500k, auxquelles on a adjoint six "rouges lointains".

 

A+.

Modifié par Henri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thefab    1 093
thefab

yo!

 

Citation

Là, c'est sur... tu te moques !!!

a ben non! je me permettrais pas, pi j'ai les mêmes a la maison t'a qua voir, je suis super geek moi :D

juste un peu jaloux les miens ne font que 30w  :sad:

 

les ptit Qb ça devrais le faire, il n'y a pas de raison ...

 

de mon coté j'ai lancer une graine, qui va pousser dans le terreau universel (enfin on va voir si ça veux), je vais laisser monté le sapin pour voir ...

pour l'instant elle est sous un super quantum de 35w la classe! (bon elle tige un peu quand mème :roll:), sinon ce truc fait la farce pour éclairer mes semis potagère dans l’ancienne box ...

DSC01186b.thumb.JPG.1595061180288ef2d64cdff6846b9ce9.JPG

 

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nono    177
nono

Salut,

 

Sur les led cob, comme elles font déjà un angle qui éclaire toutes les plantes, c'est vraiment nécessaire d'y mettre une lentille / réflecteur  ou " on s'en fiche " ?

Ça risque un point chaud = cramer des branches ou pas ?

 

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 598
Henri

Bonjour @nono ,

 

Le réflecteur :

Il y a 3 heures, nono a dit :

… " on s'en fiche " ?

Oui et non… cela dépend notamment de ton nombre de points lumineux, de leur puissance, de la distance à respecter et de la surface à éclairer.

A priori, il convient d'éviter les pertes "hors champ" même si elles sont, soi-disant, réfléchies par les parois.

Pour s'en assurer, un rapporteur et une grande feuille de papier.

 

 

La lentille :

Il y a 4 heures, nono a dit :

Ça risque un point chaud...

S'il s'agit d'une lentille correctrice et non pas d'une protection contre la poussière et l'humidité, je m'en méfie… je ne suis pas opticien.

D'autant que, comme tout le monde, j'ai déjà joué en été à bruler des "trucs" avec une loupe…!

Finalement, rien ne vaut l'expérience en observant prudemment les réactions de la plante (… @thefab a du notamment relever ses lampes en cours de culture).

 

A+.

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thefab    1 093
thefab

plop!

 

Citation

Ça risque un point chaud = cramer des branches ou pas ?

oui

 

Citation

c'est vraiment nécessaire d'y mettre une lentille / réflecteur  ou " on s'en fiche " ?

ben ça dépend de ta situation et du travail que tu souhaite voir faire a ta lumière. il y a du pour et du contre globalement, c'est a toi de choisir le meilleur compromis face a tes contraintes et façons de cultivé ...

(en soit cela n'a rien d’indispensablement, ça peut être un vrai plus, mais celui ci n'est pas gratuit ...)

 

une lentille ça te fait perdre (absorbé) un part du flux produit, mais ça te fait "récupérer" la part du flux qui n'est pas orienté sur ta cible (qui est donc perdu autrement)

 

dans l'idée, lentilles ou réflecteurs vont te permettre de situer la source plus loin de sa cible (faut il disposer de l'espace de recule nécessaire)

ce faisant cela permet de posé une plus grande intensité plus loin de cette source (gagner en capacité de pénétration par exemple) par contre tu vas perdre sur la quantité de surface traiter d'une part et sur la distribution incidente du flux d'autre part .

 

le but du jeu reste de faire profité a tes plantes du maximum du flux que tu produit, différentes approches sont possible ...

 

par exemple, j'ai choisi d'utilisé des lentilles essentiellement pour éloigner mes sources (question de confort du jardiner tout d'abord)

je travaille avec de petits cob a "faible" puissance (entre 20 et 30w) ce qui m'oblige a les tenir relativement près des plantes

(situation qui a finis par me lassé je trouve cela gênant ...).

une des première conclusion que je peu en tirer,

en cro cela c'est montré contre productif en m'obligeant a utilisé plusieurs sources pour couvrir le job,

alors qu'une seul nu (grande ouverture donc) aurait assurer ce job sans problème ...

aussi il semble que durant cette cro j'ai saturer les plantes de lumière (bon ça c'est une question qui mérite encore  confirmation, réflexion et analyse ...) mais peut être, cela pourrait me permettre de réduire la période journalière d'éclairage ...

(quoi qu'il en soit ma prochaine cro se fera sans les lentilles ...)

 

appliqué de la lumière n'est rien d'autre que d'appliqué un rapport géométrique dans l'espace,

la densité de flux que tu pose sur une surface dépend de trois facteurs.

la densité de la source, le stéradian dans lequel est diffusé le flux et la distance qui sépare la source de la surface.

 

@+

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 598
Henri

Bonjour @thefab ,

 

On en revient à ce qui s'était dit précédemment, à savoir que chaque avantage entraine un possible inconvénient au point qu'on se demande où est l'avantage… ^_^

Par contre, dans le cas d'un montage multiple sur cadre, je conçois mieux l'usage des réflecteurs.

 

A+.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 598
Henri

Bonjour à tous,

 

Les galettes Qc récemment acquises étant légèrement plus grandes que les dissipateurs chinois, vous avez vu plus haut que ce matériel avait finalement été utilisé pour recevoir les Vero.

Pour les QC, période oblige, je me suis tourné vers du matériel local.

 

La première a tout naturellement pris la place du Vero sur la lanterne d'origine...

 

DSC02476.thumb.JPG.36f08aa242afa5683aaba8680791a74d.JPG

 

… et la seconde sur un dissipateur passif à 24e accompagné par une alimentation MW 50w à 17e.

 

DSC03111.thumb.JPG.7b1bbd7bf7808ba4c0cfb2d318e8e517.JPG     DSC03112.thumb.JPG.5e46370ae547e4bbd24bbf415a87e1ad.JPG

 

Bien entendu, ce choix fait monter le prix. Mais il reste toutefois intéressant puisqu'il permet de réaliser une économie de 15e par rapport au meilleur prix du marché (sauf erreur, "Ledfury" à 85e).

De plus, mon montage est tellement simple à réaliser qu'on ne peut décemment plus l'appeler du DIY... ^_^

 

Certains se demanderont "pourquoi quatre lampes individuelles au lieu d'un montage unique 200w" (qui coute proportionnellement moins cher)…?

Deux raisons : Démarrer au plus bas et ajouter de la lumière en fonction du développement de la culture (ou des finances) ou pouvoir, en finale, régler chaque lampe à des hauteurs différentes en fonction de celles des plantes.

 

Cette fois, je devrais en rester là… à moins que je ne m'intéresse aux "strips"... :lol:

 

Encore une fois, bons bricolages.

 

 

Modifié par Henri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 598
Henri

Bonjour,

 

Dernière mouture de mon montage… le précédent avec l'alimentation sur le dissipateur était vraiment trop bâclé ! ^_^

 

DSC03118.thumb.JPG.09e00be35c484691e0ca15b45578e164.JPG     DSC03152.thumb.JPG.962b1aca846e6e79815e9349abf62cd3.JPG

 

J'en profite pour rappeler que les cobs Cree et Vero peuvent être alimentés en 100w (… et les constructeurs annoncent même 140 !).

Le fin du fin serait alors d'utiliser un "dimmer" pour varier l'intensité au long de la culture. ;)

 

A+.

Modifié par Henri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×