Aller au contenu
Ricky-Lafleur

L'humidité ma tué

Messages recommandés

Ricky-Lafleur    4
Ricky-Lafleur

Salut les bros ! 

Comme vous étiez plusieurs à me l'annoncer, mes plantes commencent à pourrir avec l'humidité... cest ma première culture donc ny connaissant rien jai eu tord de croire que tout pouvez se passer comme sur des roulettes. J'espère pouvoir sauver quelques têtes mais comme vous le.voyez en photo, jai peur que la Gangraine s'installe et me baise royalement...

Est ce qu'un sauveur aurait des conseils à me donner histoire de ne pas foutre en l'air 2 mois de travail, ce serait vraiment super gentil de votre part les frères, bonne journée à vous, peace

received_3757916227553438.jpeg

received_634926404051179.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tibric97    28
Tibric97

Salut à toi

 

Je ne cultive pas en exté mais j'ai vu que @Frankl1n a publié quelque chose il y a un certain temps, si jamais ça peut aider:

 

https://www.cannabis-culture.ch/forums/topic/10999-lutter-contre-la-pourriture-grise-botrytis-en-exterieur/?tab=comments#comment-120827

 

Il y a également ceci:

https://www.cannabis-culture.ch/guides/sos-culture-carences-maladies/moisissure-pourriture-bacterienne-courante-r83/

 

 

Les autres pourront t'être d'une plus grande aide, mais ça peut déjà être un début de solution

 

(PS: sorry Frankl1n pour la citation sans avertir)

 

Bon courage !

++

Modifié par Tibric97

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Henri    2 103
Henri

Bonjour @Ricky-Lafleur ,

 

Botrytis ! J'y ai eu droit l'année dernière comme beaucoup.

Dans un premier temps, retirer radicalement les parties atteintes pourvu qu'elles ne soient pas trop nombreuses.

Auquel cas, c'est toute la plante qu'il faudra supprimer afin d'éviter la généralisation du problème dans la culture.

 

Avant même d'être vu, le Botrytis se signale par son odeur caractéristique désagréable. Au moindre soupçon d'odeur inhabituelle, tu dois passer une inspection totale et minutieuse. Les feuilles proches des endroits concernés sont généralement molles et pendantes.

 

Malheureusement, pour éviter le pire, ça se traduit souvent par une récolte avant terme. Espérons que les tiennes soient suffisamment avancées.

 

A+.

 

 

 

 

Modifié par Henri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ricky-Lafleur    4
Ricky-Lafleur

Merci @Tibric97 et @Henri pour vos messages. Effectivement ça doit être un botrytis, ça ressemble fortement et je pense avoir trouvé problème, la plante en pot que jai récupéré commençait déjà à être malade ( elle était infectée à 40% ) et était quasiment collé à mes autres plantes. Elle a certainement contaminer mes plants et d'autant plus que la provenance de la graine de cette plante sont incertaines ( elle proviendrait d'un Paxon de weed local ) Elle devait être de très mauvaise qualité... Je l'ai donc sortie de la serre pour éviter toute future contamination. 

 

L'humidité de ma serre reste relativement très élevée ( 70 à 90 % ) du fait de la condensation. Je pense à ouvrir complètement ma serre et affronter le froid plutôt que l'humidité. Mes plantes on survécu à du 45° tout l'été donc je pense qu'un petit 10° en floraison serait préférable a un 90% d'humidité qui va tuer toute ma floraison.

 

Deuxième solution. Jai des rouleaux d'isolant a 7 couches. Je pensais a couvrir de l'intérieur ma serre, juste le toit, mais ce qui indiquerait une perte de luminosité,  l'avantage cest que l'humidité baisserai nettement.

 

Voilà j'attends vos.avis les bros

Have a Nice day. Bisous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vincent Team Cépache    10
Vincent Team Cépache

Salut,

 

Ouvrir ta serre pour créer un courant d'air permanent pourra t'aider à prolonger la floraison sans trop d'attaques fongiques supplémentaires.

 

À l'heure actuelle, j'imagine que la serre est fermée et c'est le manque de ventilation qui donne la part belle au botrytis. L'ouvrir permettra au vent de s'infiltrer et de virer l'humidité.

 

Dans un premier temps, recherche tous les départs de botrytis et supprime les, en coupant large pour ne pas risquer d'en laisser.

 

Si tu possèdes de l'eau oxygénée, dilué entre 10 et 20% avec de l'eau pure, elle pourra être déposée avec un coton tige sur les parties où les buds atteints ont été retirées.

Si le produit n'est pas dilué, il faudra penser à repasser avec un autre coton tige mouillé à l'eau pour rincer.

 

Le but n'est pas de gagner 1/2 degrés celsius mais de faciliter le passage du vent !

 

Éventuellement, tu peux pailler la base de tes plantes pour conserver un peu de chaleur pour lutter contre les petites gelées de nuit. Pour ne pas être obligé de couper au premier passage en température négative et pouvoir prolonger la floraison au maximum.

Tant qu'il ne gèle pas, la plante ne meurt pas ( mais en dessous de 10 degrés celsius, elle végète plus qu'elle n'évolue... ).

 

Mais le botrytis attaque les plantes en fin de floraison. Il reste peu de temps aux plantes touchées pour être à maturité et en ouvrant la serre et en paillant si les gelées nocturnes sont prévues devraient te permettre d'avoir quelque chose de correct au final.

 

Par contre, pour les plantes qui commencent seulement leur floraison, seule une rentrée en intérieur pour y finir ( faire ? ) leur floraison pourra sauver quelque chose. En l'état, aucune chance d'aller au bout en raison des conditions météorologiques défavorables ( l'arrivée de l'hiver quoi ).

Pour les plantes en pot hein ! Inutile de penser à déraciner celle en pleine terre, trop de racines seraient touchées pour espérer les voir repartir sur de bonnes bases à l'intérieur. Mais pour celle en pot, se sera intéressant.

 

En tous cas, le plus urgent est de trouver moults petits sacs plastiques. Ils serviront à envelopper les buds attaquées par le botrytis et de pouvoir arracher la partie atteinte sans que des spores soient libérés et attaquent d'autres partie de la plante.

C'est l'étape prioritaire car le développement des champignons est très rapide une fois installés.

 

Il devrait y avoir moyen de gagner 1 à 3 semaines ainsi et pouvoir terminer la floraison de quelques autos.

Mais pour les féminisés, à moins d'un été indien d'un mois et demi, seule une réintroduction à l'intérieur semble une stratégie viable pour terminer la floraison.

 

Bonne fin de culture.

 

++

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×