Aller au contenu
zoukush

La permaculture

Messages recommandés

zoukush    71
zoukush

Salutation chers amoureux de la nature !

 

Voici un sujet au quel je m'initie depuis peut,

la permaculture.

                                                                                                    Jardin_en_permaculture.jpg.d5020b34b16baca119c4814c4d093f2d.jpg

 

 

Même si ce sujet est très vaste et complexe,

Je trouve utile de partager ce concept en communion avec la nature, sur ce forum qui est pour moi avant tout un lieu de partage et d'entraide.

je vous invite à ne pas changer vos habitudes et d'échanger, s'entraider et bavarder, du philosophe au cultivateur. des pieds à la terre.

 

Voici un article lui concernant :

 

La permaculture est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes1.

L'inspiration vient de la nature et de son fonctionnement (qui se nomme aussi biomimétisme ou écomimétisme) et de la tradition2[source insuffisante].

La permaculture prend en considération la biodiversité de chaque système3,4.

 

À l'origine c’est un concept agricole inspiré par le modèle d'agriculture naturelle de l'agriculteur japonais Masanobu Fukuoka5 (1913-2008).

Ce concept a été théorisé dans les années 1970 par les Australiens Bill Mollison (biologiste) et David Holmgren (essayiste).

Le terme « permaculture » signifiait initialement « culture permanente » (de l'anglais « permanent agriculture »6) ;

puis avec le temps il a été étendu pour signifier « culture de ce qui est permanent dans le sens (sociologique) de pérenne ou viable »7.

En effet, les aspects sociaux font partie intégrante d'un système véritablement durable. Cette dernière signification est toutefois sujette à polémique.

 

Avec ce sens étendu, la permaculture forme des individus à une éthique ainsi qu'à un ensemble de principes.

L'objectif étant de permettre à ces individus de concevoir leur propre environnement,

et ainsi de créer des habitats humains plus autonomes, durables et résilients, en s'inspirant des fonctionnements naturels dans le milieu où le « design » se construit.

 

L'idée est d'atteindre une société moins dépendante des systèmes industriels de production et de distribution

(identifiés par Bill Mollison comme le fondement de la destruction systématique des écosystèmes).

 

La permaculture utilise entre autres des notions d'écologie8, de paysage, d'agriculture biologique8, d'agroécologie, de biomimétisme, d'éthique, de philosophie et de pédologie6.

La permaculture invite à mettre ces aspects théoriques en relation avec les observations réalisées sur le terrain de façon harmonieuse9.

 

Source : Wikipedia

 

Voici le site qui m'inspire énormément en ce moment qui m'en apprend beaucoup pour mon futur potager de l'année 2021 :

 

https://www.rustica.fr/permaculture/

 

Je pense vous partager par exemple mon expérience sur les choix de légumes, fruits et herbes du potager selon les critères de ma région du terrain, et de ce dont je dispose.

 

En espérant vous voir dans le coin :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thefab    943
thefab

plop!

 

chouette sujet ! :thup:

 

puisque la notion "d'étique" est évoqué ici,

je voudrais revenir sur le concept de "culture permanente" en soit.

de mon point de vu ce concept relève d'un "abus de langage" qui fait miroité des choses qui ne peuvent être "permanente" a partir du moment ou le terme "culture" relève de l'idée de "ponction" ou "exploitation" ...

 

tout comme toi, je débute au potager (années 4 maintenant) pleins de concepts "permaculte" dans la tête :D

seulement en plus de mon ignorance, je suis confronté a un problème majeur, je manque ici cruellement de matière organique par exemple.

patatra! c'est la que la question "étique" surgie, me procurer cette matière organique ailleurs (intrant externe), donc exercé une ponction "ailleurs",

avec tout ce que ceci implique sur le plan "économique", "environnementale", ext ...

 

plus modestement, j’essaie seulement d'établir un cycle organique viable sur mes petites planches de cultures (8m² pour le moment ...)

c'est aussi la première année ou j'arrive a récolté quelque chose :super: et ça, c'est carrément cool ...

 

bon jardinage !

@+

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shiva95    341
Shiva95

Coucoy Fab

 

Le lombricomposteur pourrait être une solution pour toi.....il suffit d'en fabriquer un ou en acheter et trouver des lombrics dans la terre ou les acheter dans un magasin de pêche par ex....ensuite ça bouffe presque tout les déchets organiques du quotidien et la qualité finale du compost est vraiment très bonne.

 

La bise poto :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zoukush    71
zoukush

Oyé!

 

Je regardais une vidéo de Mme Sandrine Jeauffroy, qui parle de culture bio intensive,

une culture qui demande un peut plus de nutriments justement @thefab,

mais avec une bonne diversité de légumes et herbes à chaque partie de la saison,

en plus d'utiliser le lombri compost comme dit @Shiva95, le mulch est une technique incroyable qui attire naturellement les vers de terre sous la couche de mulch,

(qui est faite en paille/carton) avec la fameuse grelinette, juste ameublir sans retourner la terre qui perturbe la vie des vers de terre.

 et utiliser les "mauvaises herbes" et aventice  aussi peut nous apporter beaucoup pendant certaines saisons,

 cultures en buttes, en trous de serrures, la perma c'est un truc de diiingue!

 

pour le lombricomposteur, en plus, de plus en plus de déchets peuvent ce mettre au compost,

par exemple depuis peux je peut mettre les dosettes senseo usagées, alors oui les dosettes c'est maaaal je sait :sceptique: 

mais c'est déjà cool de les mettre au compost ^_^

Sinon les vers de terre il y en as partout, pas besoin d'en acheter je pense, mais sinon pourquoi pas allez soit même à la chasse au vers de terre en foret qui je pense pourraient êtres plus gros et plus gourmants?

 

hop la tite vidéo que je regardais à l'instant 

 

https://www.rustica.fr/permaculture/cultiver-jardin-bio-intensif,14979.html

 

:bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thefab    943
thefab

plop!

 

mon "souci" est simplement de ne pas avoir a ma disposition de composte quel qu’il soit.

(je n'ai rien a composté notamment ... et mes déchets organique retourne déjà direct au sol,

c'est un principe rationnelle au quel je tiens)

pas plus, que de quoi "mulché", je paille avec du carton et mes "déchet" de tonte (quand j'en ai ... )

 

"la fameuse grelinette",

le seul et unique outils qui parvient a pénétré un tant soit peu le sol de mon jardin s'appelle une "Pioche" qui doit être magner a bras très ferme ! (d’où les seulement 8m² de planches pour le moment :yuck:)

"pavé et argile" voila mon sol ... (si j'avais un four je pourrais probablement faire de la poterie avec la terre de mon jardin :lol: )

la grelinette, c'est pas pour tout de suite quoi ...

 

me voila donc "obligé" d'introduire de la masse extérieur, du composte organique et même de la masse brut (paille/foin/brf/ext ...)

j'ai eu l'occasion de récupérer plusieurs gros sacs de charbon de bois, ça représente un bon paquet de masse carboné brut,

je tente de me dirigé vers un principe du genre  "terra-petra" ...

on verra ce que ça donne, a terme le charbon en compostant devient du "bio-char" (encore un concept marketing a la c** :D)

comme je n'avais plus de ce charbon, ma dernière planche a reçu a la place un bon volume de coquilles de noix

(j'ai deux vieux noyer dans mon jardin qui produisent pas mal!)

 

ps: les lombrics du sol, ne sont pas ceux qu'on élève dans les lombricomposteurs, il me semble ...

 

le jardinage nous fait poussé !

@+

 

 

Modifié par thefab

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×