Aller au contenu
luchulk

L’Ice-O-Lator Et xxxtractor

Messages recommandés

luchulk    16
luchulk

intro_products.jpg

L’Ice-O-Lator est un procédé d’extraction pur et simple grâce à de l’eau et de la glace. L’utilisation d’un double tamis garantira un produit fini de grande pûreté car les poussières et résidus de plantes resteront dans l’eau. La clé de ce processus est la température de l’eau qui doit avoisiner 3-5° C. Bien sûr, la quantité et la qualité du produit fini dépend de ce que vous mettez dedans. Utilisez de la petite manucure, les grandes feuilles ne contenent pas de cristaux. Assurez-vous bien qu’il n’y a pas de branches dures à l’intérieur, elles pourraient endommager le tamis ou bloquer le batteur. Si vous utilisez des têtes, détachez les grappes de fleurs pour libérer les cristaux.

Vous avez besoin : ( en plus du kit ICE-O-LATOR )

1 seau de 20/25 litres avec son couvercle

1 batteur de cuisine

du papier sopalin (absorbant)

2 à 5 kilos de glace

1 - Remplissez le seau avec de l’eau très froide jusqu’à environ 15 cm en dessous du rebord. Mettez les sacs à l’intérieur, en premier le tamis fin, puis le gros tamis, assurez-vous qu’il n’y ait pas d’air entre les sacs et le seau. Les sacs doivent être accrochés droit pour créer un espace maximal à l’intérieur. Rabattez les sacs sur le rebord du seau et tirez sur la corde pour serr. Fais congeler la masse vegetale pendant une heure.

2 - Mettez la masse végétale dans l ’ ICE-O-LATOR (maximum 200 grms). Les cristaux ont besoin de suffisamment d’espace dans le sac pour tomber. Si le sac est trop plein, ils resteront coincés dans la masse végétale. Mettez la glace au-dessus des feuilles pour être sûr qu’elles resteront bien immergées.

3 - Remplissez le seau jusqu’à 5 cm en dessous du rebord et laissez la masse tremper pendant 15 minutes afin qu’elle soit vraiment froide et mouillée. La température idéale, est entre 3° et 5°

Vous devez avoir fait 2 trous dans le couvercle de votre seau afin d’y faire passer les fouets du batteur. Après trempage, poussez la glace sous les feuilles, installez le couvercle muni de son batteur sur le seau et branchez-le sur vitesse lente. Laissez tourner pendant 15 minutes, puis arrêtez et ouvrez. Ramenez l’ensemble de la masse végétale au milieu du tamis. Mettre le ICE-O-LATOR au repos pendant 5 minutes permet aux cristaux d’avoir le temps de se déposer. Puis faites tourner à nouveau. Répétez cette opération jusqu’à ce que toutes les feuilles aient été brassées. Cela peut prendre environ une heure et demie.

4 - Quand le processus est terminé, enlevez le gros sac avec les feuilles et laissez le second tamis qui contiendra votre produit fini. Vérifiez que les cristaux tombent bien à travers le premier tamis et laissez l’eau s’écouler. Apres ferme le sac avec un main et remettez le au dessous de l`eau. Resortez le sac de l`eau et laissez l`eau ecouler, repetez quelques fois pour laver les feuilles. Soyez attentifs à la propreté, tout ce qui tombe dans le sac qui reste dans le seau se retrouvera dans le produit fini... Faites attention aux débris de feuilles qui pourraient coller à l’extérieur du sac à gros tamis. Rincez-les avec précaution à l’eau et assurez-vous qu’ils ne tombent pas dans le tamis fin. Maintenant vous pouvez relancer d’autres feuilles et utiliser la même eau froide (elle est utilisable plus de 3 fois). Mettez le sac avec le gros tamis à l’intérieur et recommencez à partir de l’opération numéro 2.

5 - Enlever le sac avec le petit tamis et laissez l’eau s’écouler. Si le tamis est bouché, c’est bon signe... Prenez le sac à deux mains et bougez ces dernières de haut en bas de façon alternée afin de déplacer la masse de cristaux de gauche à droite. Ceci permettra à l’eau de trouver de la place pour s’écouler. Lorsque l’eau s’en va, les cristaux restent dans le tamis. Si c’est apparemment pollué (couleur verte), rincez délicatement à l’eau froide. De minuscules particules de feuilles passeront à travers le tamis. Replier le tamis fin afin que les cristaux soient pris entre. Mettez des couches de papier sopalin (ou papier ménage) autour et tapez-le vigoureusement avec votre semelle (talon). Votre poids pressera l’eau dans le papier. Le liquide restant dans le seau contient tous les nutriments solubles de la plante, c’est un engrais parfait.

6 - Nous y sommes ! ! ! Sortez les cristaux du tamis et aplatissez-les sur une surface lisse pour qu’ils sèchent. L ‘ ICE-O-LATOR peut être rincé avec de l’eau froide immédiatement après utilisation. Si les cristaux restants ont séchés dans le tamis, utilisez de l’alcool pour le nettoyer. L’humidité résiduelle doit être extraite des cristaux immédiatement, sinon ils commencent à moisir. Le meilleur moyen est de les presser manuellement jusqu’à obtention d’une boulette bien ferme. Pressez-la et l’eau apparaîtra sur vos mains. Si le mélange est trop difficile à travailler (collant), vous pouvez congeler les cristaux afin de parer à cela. Pour enlever les dernières traces d’humidité, aplatissez la boulette autant que possible et mettez-la au congélateur. L’eau en gelant accroîtra son volume et apparaîtra à la surface de votre plaquette. Il suffira juste de l’essuyer... Quand vous pressez les cristaux, ils s’écrasent et l’huile est relâchée. La pâte s’assombrira, seuls les cristaux provenant de feuilles très fraîches et de plantes à tendance "claires" pourront rester blonds. C’est une qualité très spéciale.

Source : Botanic-Art

_____________________________________________________________________________________________________

http://www.xxxtractor.com/index.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×