Aller au contenu
silk666

Cannabis et sommeil

Messages recommandés

silk666    10
silk666

Bon matin Canna-seeds,

récemment, je me suis procuré un exemplaire du magazine Nexus, que je ne connaissait pas, en raison d'un titre accrocheur pour les gens comme nous: «Cannabis: Interdire ou prescrire?» Dans l'article, que j'ai trouvé franchement décevant puisqu'il n'apportait rien de nouveau, un passage laisse sous-entendre que le cannabis aurait des effets néfastes sur le sommeil. La lecture de tout le texte, de même qu'une petite recherche sur la toile, ne m'a pas donné plus de renseignement sur le sujet.

Ma question est donc la suivante:

Y en a-t-il parmi vous qui ont des informations quant au "sommeil cannabique"? Avez-vous déjà lu/entendu quelquechose là-dessus?

Ça m'intrigue parce que je fume régulièrement un gringo avant d'aller au lit et ce, depuis un certain temps, mais je n'ai pas vraiment remarqué d'effets pervers rattachés.

Alors sur ce, j'attend vos réponses et je continue ma recherche de mon côté,

666

P.S.: Je déconseille le magazine Nexus en raison de son manque de rigueur quant à l'information et de son côté sensationnel-vendeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sticos   
Invité sticos

Salut,

De mon expérience personnelle, si je fume trop ou/et trop tard 8juste avant le coucher) le lendemain matin c'est la dèche! :):arrow::(

Pas que j'ai passé une mauvaise nuit. Mais la grosse tête dans le cul et vu que je fume pas avant et pendant le boulot, ben j'évite.

Après au niveau du sommeil j'ai constaté que je ne fais quasiment plus de rêve!! Ou dus moins je ne m'en souvient pas!! Et quand je fais une trêve de temps en temps, Mes rêves reviennent petit à petit.

Je suis pas sur mais je crois qu'il en parle dans cette vidéo http://documentaire-streaming.net/video ... ience.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eliorda    10
eliorda

Pour mon expérience personnel , le cannabis ne m'aide peut être pas à avoir un sommeil "efficace" cependant il m'aide à m'endormir et le matin je me reveille toujours en pleine forme !

Après peut être que mon sommeil est moins réparateur , je ne suis pas un grand rêveur , mais j'avoue aussi ne jamais me souvenir de mes rêves quand j'ai fumé !

Cela fait vraiment longtemps que je me suis pas couché sans fumé et vraiment longtemps que j'ai pas souvenir d'un seul rêve !

Avec plusieurs expérience on pourra peut être aboutir à une déduction logique :) !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81

la même chose et ca fait longtemps que je l'ai remarqué des que je suis en rade, je me souviens de mes rêves!!!!!!

alors la question est : la fumette agit elle sur le sommeil paradoxal???? si oui risque -t-on de devenir sénile pour autan??????? :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eliorda    10
eliorda

C'est bien la question que je me pose si pendant la période paradoxal on ne rêve pas ? sa me parait impossible même avec le cannabis m'enfin imaginons le pire !

Alors du coup on utilise plus notre cerveau qui normalement travail pendant cette période ! Et en plus par l'interprétation de certains rêves on peu résoudre certains problème ou voir les choses différemment !

Du coup en plus de devenir sénile ce que de toute façon on tend à être en fumant le joint car on perd des neurones ne tendons nous pas aussi vers un style de vie moins réfléchie ?

Voici la question que je me pose et ce qu'avec les effets du joint sur le sommeil et dans les journée on ne prend l'habitude de moins réfléchir ?

Petit instant réflexion pour ce que sa tente [102.gif] !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eliorda    10
eliorda

En tout cas si jamais le cannabis a des effets sur la qualité du sommeil c'est que chez toi sticos alors le cannabis à un effet sur le sommeil léger , celui qui est avant le paradoxal [102.gif] chacun ça phase ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silk666    10
silk666
Du coup en plus de devenir sénile ce que de toute façon on tend à être en fumant le joint car on perd des neurones ne tendons nous pas aussi vers un style de vie moins réfléchie ?

Correction importante: La consommation de cannabis ne détruit pas les neurones.

Ce qui les détruit, c'est le manque d'oxygène au cerveau que peut causer l'inhalation intense de fumée.

Source: The Union: The Business Behind Getting High, film documentaire

Voilà qui est fait.

Dans mon cas, peut-être n'est-ce qu'une impression, mais il me semble avoir moins de difficulté à quitter mon lit le matin lorsque j'ai fumé avant de fermer la lumière. Par contre, aucun souvenir de rêves...

Peut-être le lien est-il là! Je rêve [icon_e_biggrin.gif] J'aime ça :D Je veux pas me lever car je veux encore rêver !

Haha, ça m'étonnerais mais bon...

666

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81

exact le thc ne détruit pas les neurones, il les empêche juste de communiquer entre eux: le thc tape juste l'incruste dans les synapses et ma foi ca détend!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JamesStewart    10
JamesStewart

J'ai lu un message sur un forum où un type disait que depuis qu'il vaporisait sa beuh, il se souvenait à nouveau de ses rêves. Donc peut-être que les rêves inconnus ne concernent que les "fumeurs". mais bon les vaporiseurs sont une infime partie des consommateurs de cannabis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silk666    10
silk666

Selon ce site: http://www.sommeil-mg.net/spip/alcool-et-somniferes

L’impact du cannabis sur le sommeil reste encore controversé et mal connu.

On s’accorde à dire que son usage favorise le sommeil lent profond et réduit le sommeil paradoxal. Des études sont en cours pour déterminer les risques d’apparition de troubles du sommeil à l’occasion d’un sevrage dont on sait à présent qu’il est difficile à obtenir.

Voilà qui répondrait à quelques questions. En effet, si la période de sommeil paradoxale, propice aux rêves, est diminuée, il est normal d'en conserver moins de souvenirs.

On y dit également:

Les recherches récentes sur les endoCB (Cf. doc en bas de page), semblent en faveur d’un effet positif du cannabis sur le sommeil mais, comme le montrent les expériences sur le rongeur (effet "pop corn" à forte dose), Le produit peut tout autant, dans certaines circonstances, s’avérer excitant (tout comme l’alcool).

On décrit un effet inhibiteur du cannabis sur le souvenir des rêves avec phénomène de rebond au sevrage, les premières nuits après l’arrêt de la consommation étant marquées par le retour de rêves bien plus vivaces.

Personne ici n'a évoqué le phénomène de rebond au sevrage mais, d'après ce que j'ai pu constater sur d'autres forums lors de ma recherche, il n'est pas rare.

666

P.S.: Ceci n'a pas pour but de conclure!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest

j'ai remarqué moi qui consomme régulièrement le soir que je me rappelle de mes rêves par périodes et quelles sont indépendantes de ma consommation.

Mais pour la tête dans le cul, je l'ai presque tous les matin, et lorsque je ne consomme pas la veille elle est bien moins importantes.

Bonne nuit :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JamesStewart    10
JamesStewart

Ça fait deux soirs que je vaporise avant de dormir (une à deux heures avant). Je continue à faire ou me souvenir de mes rêves, pour l'instant. et des rêves bien étranges… [102.gif]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81

tien nous au courant dans une petite semaine voir si tu te souviens encore de tes rêves...alors dans ce cas on pourra peut être se poser la question si le tabacs joue aussi un rôle dans toute cette histoire????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JamesStewart    10
JamesStewart

Pas de soucis. Ou peut-être le fait de consommer le cannabis en fumant. Car je ne pense pas que le tabac soit en question (sinon tout les fumeurs de tabacs n'auraient plus de rêves).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81

je pensais plutôt au mélange cumulé de nicotine et de thc....

J'y connais rien en vapo et je sais mémé pas comment ca marche le pris me dégoute...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JamesStewart    10
JamesStewart
je pensais plutôt au mélange cumulé de nicotine et de thc....

J'y connais rien en vapo et je sais mémé pas comment ca marche le pris me dégoute...

J'avoue que le prix n'est pas attirant, mais pour des gens comme moi qui ne fume pas en général c'est plutôt sympa d'avoir une alternative au tabagisme. La vaporisation chauffe la plante dans les 200°C., température à laquelle les principes actifs de la plante s'évapore. Donc tu ne fume pas de plantes brûlées mais tu "respire" de la vapeur de THC. J'ai entendu que quand on fumait il y avait plus de substances qui se détachaient de la plante et qui serait en cause des yeux rouges ou de la dispariation des rêves. Mais ce sont des idées que j'ai lu sur des forums, sans forcemment avoir de preuves.

Mais bon ce n'est pas le débat, mais oui effectivement le mélange nicotine THC y est peut-être pour quelque chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81

merci de ton explication...a voir...mais le mode d'administration y est peut être pour quelque chose donc a voir le vapo dans une semaine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
silk666    10
silk666

Je serais moi aussi curieux de voir la différence entre les témoignages de fumeurs et ceux de «vaporiseurs».

Sais-tu, James (ou autres), si, à 200°C, il n'y a que le THC qui est vaporisé? Qu'advient-il du cannabinol(CBN), du cannabidiol(CBD) et des autres molécules psychoactives que contiennent les précieux trichomes?

666

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JamesStewart    10
JamesStewart

Aucune idée. Mais des recherches médicales ont été faite, je pense que tu peux trouver des trucs en anglais. Je regarderais de mon côté. Si tu trouves quelque chose sache que ça m'intéresserait [102.gif]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
basic81    460
basic81
[102.gif] très intéressant!!!merci JamesStewart

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest

Personellement, si je fume trop le soir j'ai la "gueul de bois" le matin, mais si je fume raisonablement je me reveille en pleine forme et surtout avec un sentiment de bonheur tres plaisant [102.gif]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest

Vaste question ...

Je dors depuis des décénies avec l'aide du THC. Je dois être anormale mais moi je rêve et je me souviens de mes rêves ! En plus je suis connue pour ma bonne mémoire ... Rien de logique dans tout ça me direz-vous. Cela dit dans les moments où je ne fume pas (dernièrement durant 8 mois, par exemple), j'ai beaucoup de mal à m'endormir, ça doit être mes synapses qui débloquent [102.gif] .

Pour ceux que ca intéresse, je viens de lire un bouquin passionnant qui regroupe toutes les recherches récentes sur le THC, les autres dérivés du cannabis et les molécules synthétiques. Ce livre a été traduit par monsieur André Fürst de Chanvre Info et Cannabis-helvetica.

On peut le commander sur leur site mais je ne sais pas s'il est en vente ailleurs. Il est normalement à l'usage des médecins mais reste totalement compréhensible dans le 90% de son contenu. On y trouve aussi quelques recettes sympas.

A part quelques petits problèmes situés au niveau traduction (livre d'origine allemande), il est vraiment très très très intéressant ! Il reste toutefois impartial et démontre que dans certaines situations (rares, ouf !) le cannabis ou le THC ou autres dérivés sont peu conseillés ! Par chance je suis du bon côté ! :fool2:

CANNABIS EN MÉDECINE Un guide pratique des applications médicales du cannabis et du THC

Présentation :

Cet ouvrage inédit, édition française enrichie et réactualisée du fameux titre allemand "Hanf als Medizin", est le premier guide pratique traitant exclusivement des applications médicales du cannabis (ou chanvre) et de ses produits dérivés, aussi bien naturels que synthétiques.

Ecrit par l’un des plus grands spécialistes internationaux du cannabis thérapeutique, le Docteur en Médecine Franjo Grotenhermen, il réunit, dans un style clair et concis, une quantité importante d’informations sur les nouveaux traitements possibles et reconnus à base de cannabis médicinal ou de Dronabinol (THC), le principe actif principal du cannabis. Plus de 300 références choisies parmi la vaste littérature scientifique sont citées. La riche histoire de l’usage médical du cannabis au travers des âges est décrite. Il pose les bases des connaissances actuelles sur le système cannabinoïde endogène. Les différents domaines d’application possible, incluant une quarantaine de maladies, ainsi que les risques, les effets secondaires, les posologies, les modes d’absorption, et les interactions éventuelles avec d’autres médicaments y sont présentés et détaillés intégralement. L’ouvrage contient également de nombreux conseils et des recommandations précieuses issues de la longue expérience clinique de l’auteur.

A propos de l’auteur :

Le Docteur Franjo Grotenhermen est président de l’Association auteurallemande pour le Cannabis Médical, ACM (Arbeitsgemeinschaft Cannabis als Medizin), fondée en 1997 et initiateur de l’Association Internationale pour le Cannabis Médical, IACM (Internationale Arbeitsgemeinschaft Cannabis als Medizin). Il est également chercheur à l’Institut Nova de Cologne (unité "matières premières végétales"), auteur de nombreux articles et ouvrages sur le potentiel thérapeutique du cannabis et des cannabinoïdes.

Franjo Grotenhermen est un spécialiste de renommée internationale, conseiller et expert pour tout ce qui concerne les aspects pharmacologiques et toxicologiques des cannabinoïdes. Il est également membre du comité scientifique de relecture du "Journal of Cannabis Therapeutics" et éditeur de la revue « Cannabis and Cannabinoïdes : Pharmacology, Toxicology and Therapeutic Potentials », publiée en allemand, en anglais et en espagnol, ainsi que de la revue "Cannabis, Straßenverkehr und Arbeitswelt".

ils en parlent...

En France

« L’utilisation des produits issus du cannabis est un sujet médical sérieux. Cet ouvrage remarquable du Dr Franjo Grotenhermen, qui aborde une grande variété de questions, saura convaincre les plus sceptiques que les cannabinoïdes relèvent bien de la Médecine. Dans de nombreux pays, des changements notables surviennent. La France, avec un cadre légal encore difficile, reste à l'écart d’un mouvement qu’elle rejoindra tôt ou tard comme les autres pays européens. Ce livre devrait contribuer à lancer un débat rationnel et dépassionné ».

Docteur Bertrand Lebeau, Hôpital Saint-Antoine, Paris

Et à l'étranger

« L’auteur a brillamment réussi à synthétiser les connaissances scientifiques actuelles et donne des conseils pratiques sur l’utilisation médicale du cannabis et du dronabinol. Outre sa justesse et la grande quantité d’informations qu’il contient, cet ouvrage se distingue par son orientation pragmatique et la large part accordée aux retours d’expérience et témoignages de patients. »

Professeur Udo Schneider, Faculté de Médecine, Hanovre

« Reposant sur les bases scientifiques les plus récentes et d’une grande clarté, ce livre contribue remarquablement à la nécessaire remédicalisation et déstigmatisation des produits à base de cannabis. La liste d’indications médicales, les retours sur expérience de patients convaincants et les conseils pratiques d’une grande valeur permettront d’une part à aider les patients à adopter une attitude mesurée et éclairée sur les produits et d’autre part de renseigner les professionnels de la santé sur le potentiel thérapeutique énorme des cannabinoïdes et de les éduquer. »

Professeur Rudolf Brenneisen, Université de Bern

« Ce livre se caractérise à la fois par un niveau de compétence scientifique très élevé et un style clair et accessible, ce qui lui permet de s’adresser à un vaste public de lecteurs. Franjo Grotenhermen, courageux pionnier de la considération thérapeutique du cannabis dans les pays germanophones, met fin, au moyen de cet ouvrage inédit et démystifiant, à une approche clinique jusqu’alors uniquement préoccupée par des questions d’ordre juridique : enfin ! »

Professeur Hans Wilhelm Rauwald, Université de Leipzig

216 pages

Plus de 300 références

Prix: 40.00CHF Qté

ID Article: CH ISBN 978-2-9534898-0-4

Lien : http://www.swisshempshop.com/cannabis/c ... ncais.html

Bon, je vais prendre mon petit somnifère et m'en vais au pays des rêves verts ...

A demain et bon dodo.

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité gene999   
Invité gene999

Bonjour,

Quand j'ai déduis donc je ne peux pas comprendre les effect.But Quand je prends againg afer 2-3 seconde, je me sens que je suis sur le vol sky.and Mon esprit et la pensée fonctionne slowly.I se sentent mieux et j'ai aimé it.And pour ce cas, je le reprendre et il me donne aging.However sleep.Never très bon rire je viens de Shere mon expérience ...

Merci

http://www.buydutchseeds.com/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×