Aller au contenu
lantonini

Pathologies dorsales et Cannabis

Messages recommandés

lantonini    10
lantonini

Hello, on peut échanger sur le fofo ou en mp, comme tu le souhaite, pour moi, pas de soucis...

qu'est ce que tu appel un système en l4-l5 ?

perso j'ai arrêté les anti-douleurs. le traitement de fond reste un anti-inflamatoire non stéroidien de dernière génération Xéfo 8mg et un anti-dépresseur myorelaxant effexor 150 mg. cela m'a permis de figer la situation technique. pour les douleurs au niveau des facettes articulaires sur les étage ayant subi l'orthèse, 5-6 ans après la fixation je me suis tourné vers la thermocautérisation des 6 nefs de la douleur dans cette zone, c'est à dire que l'on m'a cramé les nerf et donc démonter le voyant rouge de la douleur ( c'est possible sans risque uniquement sur un niveau fixé ) mon problème étant aussi une hyperactivité et un syndrome de stress post-traumatique j'utilise le cannabis en vaporisation grâce a un iolite tout les deux à cinq jours en fonction de l'apparition des douleurs. en tout cas je me suis rfendu compte qu'il ne fallait pas attendre d'avoir trop mal pour se traiter, car après il faut consommer plus. ma conso actuel est d'environ 2 grammes par semaine ce qui me conviens parfaitement. vu ma position de responsable de plusieurs entreprises, je ne peux plus me permettre de cultiver car mon avocat m'a dit qu'il pouvait y avoir suspicion de deal sinon, j'ai eu la confirmation que avec mon dossier je suis quasiment intouchable... en plus comme je suis quelqu'un d'intégré socialement et que je n'avait jamais été un consommateur régulier avant.... enfin je fais une copie de ce mp sur le sujet que j'ouvre aujourd'huis, pathologie dorsales et cannabis... sinon il me semble que la génétique la plus adaptée est 1/4 à 1/3 sativa et 2/3 à 3/4 indica. de toute façon l'important est que la récolte ai lieu quand les trichromes sont bien mûrs (effet stone) bien à tous Enzo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pierrelouison    10
pierrelouison

Hello,

En effet, pourquoi pas un sujet sur les solutions cannabiques pour les pathologies rachidiennes est une très bonne idée.

Je vois que tu as structuré la chose et je serai partant pour continuer en ce chemin.

Bon je commence,

J'ai donc 38 ans et je vis avec une pathologie lombaire depuis 7 ans déjà. Opéré en 2003 ma situation a empiré jusqu'à ce que je prenne des décisions radicales.

En 2009 j'ai subit une arthrodèse circonférentielle (un blocage) en bas au niveau L5-S1, avec plaques en titane, cages en titane entre les vertèbres, neurolyse (comme toi on m'a grillé les nerf) et mise en greffe des arcs postérieurs vertébraux de L5 sur l'artrodèse (les morceaux découpés ont étés remis en place pour permettre la cicatrisation de l'os et la soudure des niveaux). De plus l'on a effectué un DTO L4-L5, soit un blocage de cet étage à l'aide de câbles (comme des haubans sur un mat de bateau) pour faire tenir cet étage. j'ai encore 2 étages malades L1-L2et L2-L3. D'après mon chirurgien je doit faire très attention et me ménager car le 2eme étage peux lâcher n'importe quand.

Depuis j'ai arrêté la morphine (j'en prenait 240mg/jours), les anti-inflammatoires, les myorelaxants, les anxiolytiques, les divers médicaments qui me laissait errer comme un zombi du matin au soir. Je prend encore des opiacés (tramadol) et de la Gabapentine et je subit encore les énormes désagrément de ces médications.

Voilà pour la situation technique.

Le cannabis thérapeutique est pour moi l'espoir de pouvoir me passer de ces médications ou au moins d'une partie car les effets secondaires sont pénibles, et je ne dors presque pas. (je sue comme un bœuf pour rien, maux de têtes, douleurs résiduelles, contractures,nausées (a cause des opiacés et/ou des douleurs), perte d'appétit, et j'en passe...

J'ai parcourus les infos sur les vaporizer et ayant aussi vécu une situation de cancer je pense que cette solution est l'avenir pour quelqu'un comme moi, qui souhaite de plus en plus arrêter de fumer.

je souhaite pouvoir me définir un cocktail de variétés qui réponde à mes attentes (du moins à une partie).

Quand j'en ai, je consomme environ 5-8 petit sticks par jour et c'est en fonction de mes activités, tant au niveau préventif (rendez-vous à assurer, déplacement, courses, conduire, etc...) qu'après, pour me soulager. Je précise que j'ai abandonné le pétard qui était une dose qui ne correspondait pas à mes attentes (le scotch au fond du lit, non merci). je consomme donc environ 1-2g/jours mais cela est du au fait que j'alterne périodes avec et périodes sans. Je pense qu'une consomation régulière me permetterai de baisser sensiblement ma consomation.

Je ne bois pas, mes médication m'interdisent l'alcool, je ne le supporte plus.

citation:"...sinon il me semble que la génétique la plus adaptée est 1/4 à 1/3 sativa et 2/3 à 3/4 indica. de toute façon l'important est que la récolte ai lieu quand les trichromes sont bien mûrs (effet stone)..." et tes conseils me semblent précieux.

Face à la législation, je craint de me trouver face à une situation socio-judiciaire qui me porterai préjudice surtout que j'essaie de me réinsérer professionnellement au travers de l'aide aux personnes handicapées, dans l'expertise de l'évaluation des conséquences d'un handicap tant en milieu institutionnel qu'au niveau associatif.

Voilà, j'ai vu qu'il existait un post ou l'on reprenait les bénéfices thérapeutiques cannabique par variété, je vais tacher de définir un profil de variété pour mon cas et essayer de poser le débat sur ce post.

et Oui, si je passe à Genève j'irai bien boire un coup!!! (j'ai été Lausannois pendant 2 ans), mais pour l'instant c'est un peu loin, plus tard qui sait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lantonini    10
lantonini

hello, ton cas me semble encore plus complexe que le mien !

en fait niveau des deux médics que je prends, ça ne pose pas de problème avec un peu d'alcool (raisonnablement)

péar contre le iolite me permet de maximiser à fond le rapport dose/effet car je me vaporise et après je mange l'herbe chauffée qui est dans le vapo donc quand l'effet de la vapo baisse, c'est l'effet de l'ingestion qui prends le relais..

sinon, tu me crois ou non, mais le bénéfice m'a eu duré jusqu'à 5 jours....

a+ Enzo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pierrelouison    10
pierrelouison

Oui je te crois pour le iolite. quand à l'ingestion cela ne m'étonne pas du tout. Dans une autre vie j'étais allé en vacances en NL avec une jolie demoiselle qui était non fumeuse et pro prohibitionniste, elle avait cependant accepté de me suivre dans un périple en tandem de dam à l'ile de texel en 5 jours.

Arrivés à Dam en train nous avions décidés de prendre un petit déjeuner dans un coffeshop et malgré mes avertissements elle avait avalée son space cake en 2 bouchées gourmande (elle était comme cela, gourmande lol).

j'ai du pédaler seul pendant 3 jours....

je t'ai lu sur un autre sujet a propos du iolite, je ne voudrait pas faire doublon. pour le moment c'est trop cher et trop compliqué pour moi mais je garde l'idée en poche (façon de parler, mais pas tant que cela...

Je sait par ailleur que le thc potientialise les effet des opiacés (tramadol et autres) cela aussi est une piste pour limiter les médocs...

mais bon

voici la liste sélectionnée pour des sympômes et syndromes rachidiens:

(pompée sur celle de Toxhic)

(Afghanica) Nausée, douleur

(AK-47) Douleur, Nausée, depression, insomnie, maux de tete

(Aurora Indica) Nausée, douleur , arthrite

(Berry-Bolt) Insomnie, douleur commune

(Apollo 13) Douleur musculaire au dos

(Big Kahuna) douleur hernie discale , arthrite

(Black on Blue Widow) VIH, Douleur musculaire au dos

(Black Vietnamese) Nausée, spasme musculaire,

(Blue Satellite) douleur, Nausée, insomnie, anxieté, tension musculaire

(Blueberry) Nausée, insomnie, douleur

(Bog Sour Bubble) Douleur, Anxiété

(Fieldale Haze) Anxieté, douleur au dos

(Fig Widow) douleur au dos, psychose

Green Spirit x Timewarp x Herijuana) Syndrome de Jambes Agité, insomnie, migraine, douleur commune

(Mango) douleur au dos, Nausée

nan j'arrète y'en a trop, il faut affiner.

le problème est qu'en general n'importe quelle weed de qualité soulage . je ne sait toujours pas comment m'orienter.

aurais-tu une piste?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lantonini    10
lantonini

de dam à texel, moi aussi, il y a 15 ans lol

sinon de l'exté récoiltée bien tard avec prédilection indica (plus riche en cbn et cbd) ce qui est mieux pour le dos a+

pour moi, dernière vapo vendredi apm et on est mardi et tout va bien !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pierrelouison    10
pierrelouison

Salut Enzo et Salut à tous

Je reviens sur le sujet ce jour, car en t'écoutant tu exprime le fait qu'un vaporiser, et l'ingestion du 'reste' permet de maximiser l'effet, y compris dans le temps.

Pouvoir profiter des effets bénéfiques du cannabis, sans devoir en même temps inhaler des fumées de nicotine, goudrons (et j'en passe...) et des résidus de combustion, c'est une approche qui m'intéresse fabuleusement.

Si je reprend simplement no 2 témoignages sur nos usages respectifs de la fréquence de consommation dans le but de se soulager, il apparait que la combustion semble moins avantageuse que l'inhalation (8x/jours face à 5x/semaine au max).

Bien évidement cette analyse est partielle puisqu'il est difficile de mettre en parallèle 2 évolutions de pathologie et sans tous les moyens dévolus à la rigueur scientifique, mais c'est un autre débat: objectiver les effet qualitativement tant que quantitativement et de même pour les douleurs...

C'est décidé, je vais essayer de me procurer un vapo, quand tout sera prêt !

putain j'ai mal aujourd'hui, y'a encore un lutin qui m'enfonce une hache dans le flanc gauche, le salaud y s'en donne a cœur joie...

pardon mais ça fait mal.

aller à +

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lantonini    10
lantonini

Hello, de retour sur le FOFO, Bonne nouvelle, grâce aux médecins qui nous soutiennent, notre association de cannabis thérapeutique fait enfin l'objet d'une étude médicale à grande échelle par deux étudiantes de l'université... A plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×