Aller au contenu
Guest

nouveauté hollandaise

Messages recommandés

Guest   
Guest

AFP, Mise a jour : lundi 8 novembre 2010 20:09

Des cartes à gratter parfumées au cannabis distribuées aux Pays-Bas

Trente mille cartes parfumées au cannabis sont distribuées à partir de lundi aux habitants de La Haye et de Rotterdam dans le cadre de la lutte contre les plantations illégales, ont annoncé les autorités néerlandaises.

AFP/Archives

"Les habitants doivent être au courant des dangers qu'ils courent à cause de ces plantations et s'ils voient une situation suspecte, ils doivent la dénoncer", a déclaré Arnie Loos, un porte-parole du Groupe de travail sur la culture organisée du cannabis, mis en place par le gouvernement néerlandais, au cours d'une conférence de presse à Rotterdam.

"Aidez à lutter contre les cultures de cannabis", proclame la carte verte, d'environ 20 cm sur 10 cm, qui donne notamment un numéro de téléphone de la police et sur laquelle deux zones à gratter libèrent l'odeur de la plante, dont la culture de cinq plants seulement est tolérée.

Au dos de la carte figurent les indices qui doivent alerter les habitants : bruit de ventilateurs, rideaux constamment fermés, odeur de cannabis et raccordements suspects au tableau électrique.

Cette opération est une première aux Pays-Bas, selon ses organisateurs. "Si les gens appellent le numéro mentionné sur les cartes, nous pourrons entreprendre une action à l'échelle nationale", a souligné Arnie Loos, au milieu d'une plantation de 200 pieds de ce qu'il qualifie d'"or vert", dans les combles d'un immeuble de Rotterdam.

"Une plante donne 50 grammes de cannabis, cinq fois par an. Un kilo se revend 3.500 euros. Cette plantation rapportait donc plus de 100.000 euros par an", a expliqué à l'AFP M. Loos.

Les murs de la pièce où était installée la plantation démantelée lundi matin étaient recouverts de papier aluminium afin de conserver les 27° nécessaires à la culture du cannabis. Des fils électriques alimentant les lampes chauffantes installées au-dessus des plants pendaient juste à côté d'un tonneau rempli d'eau, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Quand on bricole sa propre installation électrique, on risque l'électrocution, l'incendie, des inondations ou des courts-circuits", a averti Jeroen de Swart, directeur de la société publique de transport de gaz et d'électricité Stedin, qui participe à cette opération.

Les Pays-Bas, où la culture de cinq plants maximum est tolérée, comptent, selon une estimation, environ 40.000 plantations illégales de cannabis, aménagées dans des greniers, des appartements ou des hangars. Cinq à 6.000 sont découvertes chaque année, selon les autorités néerlandaises.

Les Pays-Bas ont décriminalisé en 1976 la possession et la consommation de moins de cinq grammes de cannabis. La culture et la vente en gros, contrôlées par des groupes criminels, sont interdites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bicarefull    9
Bicarefull

...ou quand la politique défend le marcher des grands traficants, en traquant les petits producteurs locaux ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bicarefull    9
Bicarefull
Au dos de la carte figurent les indices qui doivent alerter les habitants : bruit de ventilateurs, rideaux constamment fermés, odeur de cannabis et raccordements suspects au tableau électrique.

Je doute que ce soit le genre d'erreurs que se permettent des "gros trafiquants".

Plutot l'impression que c'est la plantasse de monsieur tout le monde qui est visée ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest

salut ,

de toute façon c'est nous les pty auto producteur,

qui somme en bout de chaine,qui allons payer la facture ;

comme dab [icon_e_ugeek.gif] y en a marre .

L' Pé

ps vivont heureux vivont cachés et surtout restont discret, tres discret pour nous FR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest
Au dos de la carte figurent les indices qui doivent alerter les habitants : bruit de ventilateurs, rideaux constamment fermés, odeur de cannabis et raccordements suspects au tableau électrique.

Je doute que ce soit le genre d'erreurs que se permettent des "gros trafiquants".

Plutot l'impression que c'est la plantasse de monsieur tout le monde qui est visée :cry:

rideau constament fermer cher moi ... et quand je vai au toilette y a un bruit de ventilo odeur de cannabis no mais sa pue la fumer XD racordement electrique j'ai pas par contre U.u

et pourtant je plante pas donc ^^

Depuis l'antiquité, la plante de cannabis connait de nombreuses applications et fut un temps cultivé à grande échelle en Europe et en Amérique du nord. Textile, papier, carburant, huile et remède naturel, matériau d'isolation et de construction, le chanvre excelle en tout.

Mais pourquoi alors l'avoir interdit un peu partout dans le monde?

Victime d'une tentative d'assassinat par un Egyptien en état d'ivresse cannabique, au cours de la Campagne d'Egypte, Bonaparte édicte le 8 octobre 1800 un décret interdisant dans toute l'Égypte l'usage du hachisch raconte Wikipédia. Plus tard, aux États-Unis, c'est le Marihuana Tax Act qui scelle en 1937 le destin de cette plante. Une campagne de propagande honteuse établissait même un lien direct entre le taux de criminalité dans les grandes villes, l'usage du cannabis et la population noire, soit disant intoxiquée et décadente (comme l'apparition du blues, du jazz et des danses modernes le démontrait...). L'usage du chanvre indien provoque des folies meurtrières et incite au viol. Vraiment, il y en a qui fument trop...

INDUSTRIEL !

Mais au delà des bonnes mœurs, il y a les intérêts industriels. L'industrie du coton et du papier a beaucoup milité pour l'interdiction du cannabis (mais pas de l'esclavage par contre). Wikipédia nous apprend que aux États-Unis, l'industriel Dupont de Nemours, inventeur du nylon, fut l'un des principaux acteurs du lobbying anti-chanvre, aux côtés des magnats de l'industrie papetière (qui détenaient une partie de la presse et des fôrets). Harry J. Anslinger, commissaire du bureau de lutte contre les narcotiques de 1930 à 1962, promoteur de cette loi qui rendit la culture du chanvre impossible économiquement, était le neveu du banquier Andrew Mellon, l'un des principaux financiers de DuPont de Nemours. Ceci participa à la déforestation massive du Canada et des États-Unis d'Amérique. Aujourd'hui, les États-Unis sont le premier producteur de papier au monde majoritairement produit à partir d'arbres, loin devant le second, la Chine, pourtant inventeur du papier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guest   
Guest

ça fait vraiment ambiance ''la chasse au sorciere''...

avec un léger relent de 39-45.....

sur les cartes ces pas indiqué aussi la réouverture des camp en Pologne..????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×