Aller au contenu
kevkev

fabriquer ses engrais liquide

Messages recommandés

kevkev    32
kevkev

Fabriquer ses engrais liquide

Emulsion de poisson + algue

Vous ne le savez peut-être pas, mais le poisson et les algues font partie des engrais biologiques les puissants sur cette planète.

En plus d'être très rapidement assimilable pas les plantes, vous pourrez l'utiliser en vaporisation foliaire.

Pour les végétariens, il est possible de remplacer le poisson par de la farine de luzerne et autres céréales pour compenser le taux de NPK.

NPK moyen des engrais vendu dans le commerce:

Émulsions de poissons = NPK 5-1-1.

Algues liquide = NPK 0-0-1

Cela peut paraître faible pour certain, mais il y a une quantité importante d'oligo-éléments, d'hormones de croissance, de matières organique et tout ce qu'il faut pour renforcer vos plantes face aux maladies.

C'est un produit très riche et complet. Les algues fournissent la totalité des oligo-éléments nécessaire pour nos plantes (et toute les autres en dehors du cannabis)

Pourquoi faire son propre engrais

au lieu d'acheter des produits purement commerciaux ?

Pour avoir un meilleur produit, les engrais industriels étant basés sur les déchets et non des poissons entiers.

La teneur en calcium et de protéines sera plus importante, les engrais industriels en contenant très peu.

Il contiendra aussi des bactéries et champignons bénéfiques pour votre sol et rendra vos plantes plus résistantes aux maladies. Là encore, les produits industriels n'en contiennent pas ce qui vous oblige à en acheter à part pour obtenir le même résultat.

Pourquoi payer un produit moins performant que ce qu'on peut faire soi-même très simplement (en polluant moins qu'une industrie gourmande en énergie).

Pour faire bref, vous aurez un engrais complet contenant enzymes, tous les oligo-éléments nécessaires, bactéries et champignons. Tout ça pour le même prix.

Ingrédients

Du poisson frais ou en conserve. Si vous optez pour les conserves, laissez le jus avec. Il favorisera la proliférations de bactéries et contient des protéïnes.

Des algues fraîche ou séchées, vous pourrez en trouver dans la plupart des épiceries orientales. Si vous ramassez vos algues en bord de mer, pensez à les rincer pour les débarrasser du sel.

Les algues se décomposent mieux si vous les hachez ou les liquéfiez d'abord dans l'eau.

Les émulsions de poissons contiennent du soufre fournit sous forme d'acide sulfurique. Vous pourrez remplacer l'ajout d'acide sulfurique par du sel d'epsom ce qui fournira le soufre avec du magnésium en plus. (Le magnésium est indispensable pour la formation de la chlorophylle dans la feuille.)

Il est assez facile d'en trouver. Demandez à madame, elle en met peut-être dans son bain pour ses vertus relaxante.

C'est aussi disponible en pharmacie sous le nom "sulfate de magnesium", ça ne coute pas cher

De la sciure de bois, des feuilles ou de la paille.

Préparation

Si vous utilisez du poisson frais, il est conseillé de le faire se décomposer dans un seau (avec un couvercle) à part avant d'y ajouter les algues qui se décomposeront dans un autre récipient.

Prenez un seau de 20L et remplissez le à la moitié de sciure de bois et/ou feuilles et/ou paille, votre poisson et vos algues.

La sciure de bois, les feuilles et la paille serviront principalement à capture l'azote qui s'échappera sous forme de gaz suite à la décomposition.

Vous pouvez aussi ajouter de la mélasse de sucre qui fournira des hydrates de carbone à vos plantes ainsi qu'aux bactéries présente, ces dernières se développeront encore plus vite. Cela permet aussi d'atténuer fortement l'odeur de décomposition du poisson, le sucre étant un désodorisant naturel.

Laissez le tout se décomposer pendant une à deux semaines en brassant le tout une fois par jour. Vous avez la possibilité de placer un bulleur dans le fond qui brassera constamment la pâte et fournira de l'oxygène pour les bactéries.

Votre engrais sera prêt à l'utilisation lorsque qu'elle aura une odeur de levure ou qu'une couche de mousse se sera formé en surface.

A partir de là vous pouvez ajouter une à deux cuillère à soupe de sel d'epsom pour l'enrichir en souffre.

Pour le dosage, c'est à vous de voir. Cela peut aller de 1L de votre engrais pour 1L d'eau à 1L d'engrais pour 5 litres d'eau et plus.

Faites quelques test auparavant sur une plante pour observer le résultat.

Voila, vous avez votre engrais maison, enzymes, bactéries et champignons qui n'attendent plus que d'aller nourrir vos plantes.

IMPORTANT: si vous ne brassez pas votre mélange, il ne sera pas oxygéné et les bactéries dépériront.

Si vous avez un bac à compost, vous pouvez aussi l'alimenter en versant directement votre seau dedans.

Pour une utilisation en foliaire, ajouter quelques goutes de savon ce qui favorisera l'adhérence sur les feuilles et améliorera l'absorption.

N'hésiter pas à modifier cette recette selon vos besoins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Benjkow    33
Benjkow

Salut,

Le truc c'est que tu ne sera jamais sur des valeurs NPK. Ca peut être dangereux. Et le bactéries aussi, certaines sont bonnes d'autre beaucoup moins. A ce moment la, faite un vrai compost et travailler le thé de compost.

Merci du partage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kevkev    32
kevkev

hola b_know91

je t en prie :)

n hesite pas a completer le post si tu as d autre info c est cool

A+;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dtc    3
Dtc

bonjour,

 

Ingrédients

Du poisson frais ou en conserve. Si vous optez pour les conserves, laissez le jus avec. Il favorisera la proliférations de bactéries et contient des protéïnes.

il vaut mieux frais et mixé ce dernier. C'est tout le poisson qui contient des protéines ( environs 20gr / 100grs) 

 

Des algues fraîche ou séchées, vous pourrez en trouver dans la plupart des épiceries orientales. Si vous ramassez vos algues en bord de mer, pensez à les rincer pour les débarrasser du sel.

Quels algues ?c 'est vagues... kelp, spiruline, klamath, chlorella, lithothamme... elles n'ont pas toutes les mêmes propriétés...

il vaut mieux utiliser des algues sèche et en poudre voir microniser... Le kelp est assez courant et abordable contrairement au lithothamme qui est super cher et niveau récolte, écologie c'est juste un désastre... attention donc.

 

 

Les émulsions de poissons contiennent du soufre fournit sous forme d'acide sulfurique. Vous pourrez remplacer l'ajout d'acide sulfurique par du sel d'epsom ce qui fournira le soufre avec du magnésium en plus. (Le magnésium est indispensable pour la formation de la chlorophylle dans la feuille.)

inutile ce sont des micro et macronutriment déjà présent en quantité suffisante , inutile de faire un ajout.

De plus les excès de micro et macro bloque les élément principaux.

 

Si vous utilisez du poisson frais, il est conseillé de le faire se décomposer dans un seau (avec un couvercle) à part avant d'y ajouter les algues qui se décomposeront dans un autre récipient.

La fermentation et non décomposition et elle doit être faire anaérobie du début à la fin donc sans air .

pourquoi faire les fermentations séparément autant les faire en semble et diversifier au maximum les bactéries bénéfiques.

 

Prenez un seau de 20L et remplissez le à la moitié de sciure de bois et/ou feuilles et/ou paille, votre poisson et vos algues.
La sciure de bois, les feuilles et la paille serviront principalement à capture l'azote qui s'échappera sous forme de gaz suite à la décomposition.
Vous pouvez aussi ajouter de la mélasse de sucre qui fournira des hydrates de carbone à vos plantes ainsi qu'aux bactéries présente, ces dernières se développeront encore plus vite. Cela permet aussi d'atténuer fortement l'odeur de décomposition du poisson, le sucre étant un désodorisant naturel.

heu c'est un engrais solide ton histoire ou liquide de comprend plus  :blink:

ton de carbone donc déséquilibre du rapport C/N ( carbone/azote) pas bon du tout autant utiliser cette paille et la sciure de bois dans le substrat ou en paillage.

 

La mélasse ici ne sera pas pour les plantes principalement mais pour nourrie les bactéries afin d'obtenir une multiplication de ces dernières un genre de d'engrais pour bactéries.

 

Attention à la mélasse beaucoup contiennent du K suite à l ajout de cendres.

 

Laissez le tout se décomposer pendant une à deux semaines en brassant le tout une fois par jour. Vous avez la possibilité de placer un bulleur dans le fond qui brassera constamment la pâte et fournira de l'oxygène pour les bactéries.

:schock:  FERMENTER !!!  ne surtout pas brasser tout les jours la fermentation doit rester anaérobie !

donc pas d'ouverture du fermenteur durant toutes la durée  de la fermentation.

Sinon c'est la porte ouverte à toute les bactéries ( mauvaises ) et éventuel élevage d' asticots.

 

Votre engrais sera prêt à l'utilisation lorsque qu'elle aura une odeur de levure ou qu'une couche de mousse se sera formé en surface.

heu non dans le cas d'une fermentation c'est prêt quand il n y a plus de bulles de fermentation !

ça doit sentir l' alcool et aigre doux .

 

 

A partir de là vous pouvez ajouter une à deux cuillère à soupe de sel d'epsom pour l'enrichir en souffre.

encore !! ?? 

 

Pour le dosage, c'est à vous de voir. Cela peut aller de 1L de votre engrais pour 1L d'eau à 1L d'engrais pour 5 litres d'eau et plus.
Faites quelques test auparavant sur une plante pour observer le résultat.

entre 1:1 et 1:5 y'a un monde quand même en générale c'est 5 à 10ml par L

 

IMPORTANT: si vous ne brassez pas votre mélange, il ne sera pas oxygéné et les bactéries dépériront.

:wacko:  j'aimerais comprendre ... bactérie anaérobie pas besoin d'oxygène ... j' ai l'impression que tu mélange tout ....

 

Je te donne une recette venant d'Amérique du sud:

 

1 poisson mixer avec de l'eau( en fonction de la quantité de poisson pour avoir quelque chose de liquide mais pas trop)

1/3 de mélasse par rapport au poisson

donc 2/3 poisson 1/3 mélasse 

kelp si tu veut ( 1 à 2 cuillère à soupe /L )

 

on mélange 

on place dans le fermenteur en ferment hermétiquement

on place un barboteur sur le fermenteur (pour laissé le gaze de fermentation s'échappé) un peut d'alcool fort pour limité les odeurs.

 

Placé le fermenteur dans un environnement entre 20 et  30°C

La fermentation est fini quand il n'a plus de bulle de fermentation (1 mois environs)

 

on peut y ajouté des lactobacilles pour accélérer le tout

on filtre le tout une fois fini 

 

10 ml/ L 

 

++  

Modifié par Dtc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whitewidows    130
Whitewidows

Salut tout le monde !

j'ai bien noté la recette je connaissais en tant que vieu jardinier le coup de jeter une sardines entières dans le fond du trou avant de planter mets la recette de fermentation est génial ce que j'aimerais savoir c'est est ce qu'il faut l'utiliser au début et jusqu'à quand il faut l'arrêter ? avant la floraison ? un engrais naturel génial pour la floraison et le purin de consoude et au développement le purin d'ortie et lutte contre les insectes

 

Cordialement à plus 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bibi88    2 166
Bibi88

Plop

 

Oui bien sur, en cherchant un peu tu trouverais l aquaponie ....

 

Cordialement bibi 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pilou   
Invité Pilou

bonjour tout le monde ^^

 

Je me permet d'apporter ma petite contribution. 

Les engrais à base de poissons, de purin  sont très bien pour ceux ayant des extérieurs , car pour ceux qui pratiquent attention les odeurs et les mouches :D

Ca pue quelque chose de bien . 

Après , il y a des solutions toutes aussi efficace pour ceux qui pratique l'Indoor aussi bien en terre et en hydro , sans pour autant faire de son appartement une station d'épuration. 

Une plante à besoin impérativement d' Azote de phosphore et de Potassium pour faire son cycle complet en gardant un certain équilibre . 

A la base , il n'est pas dans les attributs d'une plante de produire plus et mieux, du moment qu'elle assure sa survie , ça roule pour elle. 

On peut faire en sorte qu'en plus elle s'épanouisse et produise plus en lui apportant des ressources secondaires mais élémentaire jouant sur sa croissance, son développement foliaire et sa fructification ( Calcium, Magnésium, Fer....). 

 

On peut utiliser le lombricompostage qui apporte l' Azote et surtout le Phosphore lui permettant de se développer sur le plan racinaire . 

C'est sans odeur, et ça amène tous les micro organismes nécessaire à la plante de la germination au stade végétatif . 

Pour la croissance et le développement foliaire , on peut utiliser le thé de vermicompost ( dillué 1 part pour 10 d'eau filtré) en complément un arrosage sur deux. 

L'autre arrosage se fera avec l'eau de cuisson de vos légumes que vous récupérer , c'est chargé en Azote ainsi que de tout les micros nutriments dont la plante à besoin. ( pas de cuisson à l'anglaise bien sur , sans sel hein)

 

Pour la phase floraison , il suffit à l'apparition des pistils d'y ajouter un Calphos ( engrais liquide fait à base de coquilles d'oeufs )

Pour cela il suffit de garder vos coquilles , de les torréfier et de les broyer . Ensuite vous ajoutez 5 part de vinaigre Bio pour une part de poudre de coquilles d'oeufs dans un bocal . 

Les 1 ers jours , beaucoup de bulles se formeront , puis après environ 4 semaines votre Calphos sera prêt . Il n'y aura plus qu'a filtrer la solution et l'utiliser à raison d'une cuillère à café par litre d'eau. 

A ceci vous pouvez ajouter une cuillère de spiruline en poudre pour 5 litres d'eau . Ce micro organisme très chargé en Sélénium va permettre une meilleure assimilation .

Le cannabis demande beaucoup de phosphore à l'induction florale.

Quand les pompons seront bien formé , vous pouvez faire un engrais de bananes ( très chargé en K) avec vos pelures bien mures ( plus de sucres) pour nourrir les bactéries  en les faisant infuser dans de l'eau puis en les mixant . Il suffira d'ajouter cette solution filtré à votre eau d'arrosage tout le reste de la floraison . 

En complément, quand les bourgeons se forment , j'utilise en foliaire un mélange Calphos ( toujours les mêmes valeurs ) et une cuillerée de café soluble par litre d'eau ( chargé en K et en Calcium). 

Si vous avez connu le Diamond Blooming ça vous rappellera des souvenirs ;)

De plus l'odeur du café soluble à un côté fongique . 

Enfin, il y a encore une multitude de recettes permettant d'optimiser son rendement , mais déjà ça , si on respecte bien tous les autres paramètres de culture vous assurera une belle récolte sans devenir le prince des mouches. 

 

Cannabicalement Pilou

 

 

Modifié par Pilou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×