Aller au contenu
  • Épinglé
    Bibi88
    Bibi88

    Guide de culture du Cannabis : de la graine à la récolte

    I - L'ESPACE DE CULTURE

    Pour commencer votre culture de cannabis la première étape consiste à déterminer votre espace de culture. Pour une culture en intérieur vous aurez besoin d'un placard équipé (le matériel de base pour la culture indoor) et si vous choisissez de cultiver en extérieur, vous aurez besoin de choisir le bon spot (choisir son spot).

     

    En intérieur un espace de culture propre est primordial ainsi que l'espace autour de celui ci, il est donc nécessaire de toujours nettoyer et désinfecter chaque outils ou autre avant de les utiliser pour la culture,il est conseillé de  toujours prendre une douche et de se changer en rentrant avant d aller voir nos plantes car c'est comme cela que l'on est susceptible de ramener des parasites du genre araignées rouge, thrips et autres nuisibles, ils sont souvent véhiculés par nos cheveux, vêtements ainsi que sur du matériel et des conteneurs mal nettoyés. Pensez à utiliser des produits de prévention pendant la croissance et le stretch du genre huile de Neems ou produits systémiques car il est plus facile de prévenir que de guérir, surtout en pleine flo. Pensez à toujours bien nettoyer après chacun de vos passages  les feuilles mortes en les jetant directement à la poubelle etc ... vous l'aurez donc compris la propreté est l'un des secrets d une culture saine et facile.

    II - GERMINATION ET/OU BOUTURAGE

    Pour démarrer votre culture 2 options sont possibles :

    • Vous avez des graines : vous les avez achetées ou quelqu'un vous les a données, dans tous les cas assurez vous de posséder des graines de qualité. Évitez à tous prix les graines trouvées dans un pochon d'herbe, ces graines tournent généralement hermaphrodites.
    • Vous avez récupéré des boutures d'un ami.

     

    Si vous partez de graines, faites les germer (comment faire germer) puis transplantez-les dans des Root Riots ou tout autre contenant type petit pot, godet, etc...

    Si vous démarrez avec des boutures transplantez-les directement dans des Root Riots.

     

    pastille-de-tourbe.png

    Pastille de tourbe

     

    Disposez les pastilles de tourbe dans une mini-serre afin de conserver une humidité maximum et maintenir le tout à 25°C. Les plantes à ce stade n'ont besoin que de chaleur et d'une hygrométrie élevée.

     

    mini-serre.JPG

     

    Au bout de quelques jours la graine perce la terre et s'ouvre, laissant apparaitre les cotylédons qui ne sont pas la première paire de feuilles mais plutôt le "placenta" dans lequel la plante va puiser afin d'évoluer. Ils jaunissent souvent au moment où la plante peut commencer à puiser elle-même ses nutriments grâce à son réseau racinaire.


    Au moment où la graine perce la terre vous pouvez placer le pot sous une lumière douce, du type MG ou CFL, et appliquer un cycle de 18h de lumière et 6h de noir.

     

    germer-graines-cannabis-laine-de-roche.png

    Jeune pousse prête à passer sous lampe

     

    Une fois que les racines transpercent les pastilles de tourbe ou la laine de roche il est temps de transplanter les semis dans leur premier pot, l’idéal est de prendre un pot de 0,5 L. Ou si vous décidez de partir  en hydro vous pouvez les mettre dans leur pot final (les bases de l hydro).

    Pour des jeunes plantes issues de graines, privilégiez un terreau léger en nutriments tel que le Light-Mix. Pour des jeunes boutures bien enracinées vous pouvez partir sur du terreau déjà engraissé tel que du All-Mix.

     

     

    bouture-cannabis-enracinée.jpg

    Bouture prête à être rempotée - Photo Yannos

    III - LA PHASE DE CROISSANCE

    En croissance on tend à partir d'une humidité de 90% pour les graines et boutures puis à baisser progressivement jusqu'à 50 à 60% en fin de croissance. Les températures optimum sont situées entre 20 et 24°. Personnellement je privilégie 25° pour le bouturage et la germination, puis j'essaie de rester proche des 24° pendant la croissance.

     

    princpal_blog_full.jpg

    Jeune semis avec une paire de feuille ouverte et

    juste en dessous les "feuilles rondes ", les cotylédons

     

    Il est conseillé d'installer un ventilateur qui soufflera assez fort indirectement sur les plantes pour les faire "danser" dans le but de les renforcer en vue de supporter le poids des futures têtes. Le ventilateur permet aussi de bien brasser l'air à l'intérieur du placard et permet donc un meilleur renouvellement d'air couplé avec l'extracteur.

     

    Pour les arrosages en terre il vaut mieux arroser une bonne fois et attendre 2/3 jours afin que la terre s'assèche bien, plutôt que d'arroser peu et tous les jours. Une bonne gestion de la taille des pots limite la possibilité d'un sur-arrosage. Vous devez rempoter dés que le besoin s'en fait sentir (quand et pourquoi rempoter ?).

     

    En terre : Toujours attendre que la troisième paire de feuilles soit bien sortie avant de commencer l'engraissage au risque de brûler les plantes. Avant ce stade seul un booster racinaire peut éventuellement venir compléter l'arrosage. 

     

    Selon la technique de culture prévue, SCROG SOG HYDRO etc..., le passage au cycle de lumière 12h/12h se fera plus ou moins tôt. Par exemple si vous partez de graines il est toujours mieux d'attendre que les plantes aient atteint leur maturité sexuelle afin de tirer le meilleur potentiel de vos plantes. Ceci se verra à l'apparition de petits pistils blanc ou de petites "bananes" sur le tronc.

     

    IMG_0056.JPG.5117e9560fac7ff03e41b06fad9ffac0.JPG

    Plante femelle ayant atteint sa maturité sexuelle en croissance

    III - LA PHASE DE FLORAISON

    Au moment où vous le jugerez le plus opportun vous passerez sur un cycle de 12h de lumière afin d'enclencher le processus de floraison qui va se dérouler en quatre phases.

     

    On s'efforcera de faire descendre le taux d'humidité tout au long de la floraison, de 60% en début de stretch pour finir sur environ 30% en fin de floraison. Les température se situent entre 20° et 24°C.

     

    IL FAUT GARDER EN TÊTE QU'EN FLORAISON UNE JOURNÉE DE PERDUE NE SE RATTRAPE PAS  ET DONC AURA UN EFFET PLUS OU MOINS CONSIDÉRABLE SUR LE PRODUIT FINAL.

     

    A savoir : Les temps de floraison indiqués par les breedeurs ne tiennent jamais compte du stretch et leur compteur débute lorsque l'induction florale est bien entamée. Ainsi pour estimer la période à laquelle vous pourrez récolter, en comptant à partir du passage en 12/12, vous devrez prendre la durée fournie par le breedeur et y ajouter 15 jours. 

    Première étape : le stretch et le déclenchement de l'induction florale

    L'induction florale est le phénomène botanique qui fait qu'un bourgeon à feuilles évolue en bouton à fleur sous l’action d’éléments extérieurs, comme le fait de changer le temps de lumière et donc de rallonger le temps de nuit dans notre cas (car les plantes se repèrent non pas grâce au temps de lumière mais au temps de nuit afin de savoir à quelle période elle se situe ). 

     

    La période de stretch est la plus cruciale pour plusieurs raisons : 

     

    • C'est la période où l'on va prélever sur chaque plante des boutures afin de pouvoir faire un pied mère avec le phéno que l'on souhaitera conserver après la récolte. Il faut garder en tête que la culture c'est comme jouer au loto il faudra des fois lancer plusieurs dizaines de graines d'une même variété pour tomber sur le phénotype qui nous correspond au mieux, c 'est pour cela qu'il est important de pouvoir prélever une bouture sur chaque plante afin de pouvoir la conserver si on tombe sur THE PHENO OF THE YEAR !!! (il est donc nécessaire d'avoir un petit placard de croissance/bouturage/pied-mère) 
    • Si la culture a démarré à partir de graines régulières, c'est pendant cette période que le sexe des plantes va se déclarer (Déterminer le sexe d'un plant de cannabis). C'est malheureux à dire mais avec des graines régulières se sont souvent les mâles qui en croissance donnent les plus belles plantes. Je préfère vous le dire de suite afin de vous préparer à cette tragédie :D
    • C'est la phase qu'on appelle plus communément le stretch et pendant laquelle la plante va connaître une croissance accélérée et prendre d'une à plusieurs fois sa taille. Cela dépendra de la variété ainsi que du temps de stretch de celle-ci qui peut durer 2 semaines en moyenne pour les plantes Indica à plusieurs semaines pour les plantes Sativa. il est bon de le prendre en compte afin d'optimiser au mieux l'espace de culture .

     

    stretch-cannabis.jpg

    Lors du stretch la taille des plants de Cannabis peut être multipliée par 2, 3, 4 ou plus. 

    Ici un plant d'Arjan's Straweberry Haze (dominance Sativa) - Photo Luzshine

     

    Il est fortement conseillé de pincer les sommités de la plante afin de limiter le stretch et ainsi conserver une canopée homogène, surtout en cas de culture de multi-variétés.

    banane-deshabillee.jpg

    La fin de l'induction florale intervient de 3 à 4 semaines après la mise en 12/12. A ce moment les mâles ont été retirés, il ne vous reste plus que des femelles à première vu.......... Car une femelle peut cacher un hermaphrodite et de ce fait je vous conseille de toujours bien surveiller vos plantes jusqu'au moment du cut afin de ne pas vous faire avoir par une banane infiltrée.

     

    A la fin de l'induction florale les "fruits" font la taille d'un ongle de petit doigt à peu près. C'est le moment de baisser l'apport d'azote et d'ajouter du PK13/14 dans la solution nutritive.

     

    induction-florale-marijuana.jpg

    Deuxième étape : la "pistilisation"

    Période pendant laquelle nous allons apporter un supplément de PK13/14 aux plantes en complément des engrais de floraison. Ceci afin de les aider à développer de grosses fleurs odorantes . Il n'y a pas grand chose à faire à part apporter les bons nutriments.

    Troisième étape : le boom floral

    Période pendant laquelle les têtes vont se densifier et laisser apparaître de bons gros calices de derrière les fagots comme on les aime :bave::loove: Les buds vont grossir et se couvrir de résine. C'est aussi vers la fin de cette période que nous allons commencer à regarder les trichomes afin de lancer le rinçage comme indiqué sur le guide déterminer le meilleur moment pour récolter.

     

    floraison-cannabis.jpg

     

    Quatrième étape : la maturation et le rinçage

    Pendant les derniers jours du cycle de vie du Cannabis les fleurs continuent de se densifier, les cannabinoïdes (THC, CBD etc...) mûrissent au cœur de la résine et développent les effets psychoactifs et/ou thérapeutiques recherchés. L’impatience est une erreur commune aux débutants qui ont souvent tendance à couper trop tôt et donc à consommer une herbe aux effets très faibles et encore pleine d'engrais :nul:

     

    C'est aussi l'heure du rinçage. Rincer le substrat va obliger les plantes à puiser les nutriments dans leur propres réserves, c'est à dire les feuilles. Cela va enclencher la sénescence qui correspond à la dégradation de la chlorophylle et à la transformation (translocation) des sucres au maximum. 

     

    Le rinçage est l'une des étapes les plus cruciales de la culture pour obtenir une herbe de qualité et au parfum puissant. Elle est souvent négligée par les cultivateurs pourtant une plante coupée trop tôt avec des feuilles vertes foncées n'aura pas commencer sa sénescence et donc son rinçage. Beaucoup de cultivateurs pensent a tort qu il suffit d'arroser à l'eau pour rincer un substrat alors que c est de loin la méthode la plus longue et la moins efficace.

     

    Pour bien rincer :

    1. Acheter une bouteille de Final Flush, Flora Kleen ou tout autre produit de rinçage. Ne confondez surtout pas avec le RIPPEN qui est un ENGRAIS DE FORÇAGE de fin de floraison du au souffre qu'il contient.
    2. Ajouter le produit de rinçage à l'eau pour les 2 ou 3 premiers arrosages. Le Final Flush va avoir pour effet de dissoudre les sels minéraux qui se sont accumulés dans le substrat. Arrosez copieusement à chaque fois afin d'avoir un bon écoulement de l'autre coté des pots (plus communément appelé le drain).
      Cette étape s’appelle "le rinçage" car l'eau va lessiver le substrat de tous les restes de nutriments qu'il contient. Cela forcera la plante à puiser dans ses propres réserves.
    3. Après 2 ou 3 arrosages avec le produit de rinçage poursuivez les arrosages à l'eau claire jusqu'à la récolte. 15 jours à 3 semaines sont nécessaires pour rincer correctement les plants de Cannabis.

     

    large.IMG_20150906_194921530_HDR.jpg.2e6bab56e2464bfddb0a98810cd099a1.jpgsénéscence.jpg

    Belles sénescences avancées - photo Yannos

    V - Le cut

    Et voila, Il ne vous reste plus qu'à cuter votre récolte et à repartir sur une nouvelle session avec de nouvelles graines ou partir de bouture que vous prélevez sur votre pied mère que vous aurez fait pendant la floraison de vos plantes bien évidement :D.

     

    Liens utiles après récolte : Déterminer le meilleur moment pour récoltercomment faire sécherle curing

     

    Gardez en tête qu'une culture qui ne connaît pas de facteur limitant est la clé d une bonne récolte ! C'est à dire avoir la puissance de lampe correspondant à la surface de culture, rempoter au bon moment, faire les bons apports nutritionnels, etc...

     

    **********************************************************

     

    :arrow: Vous avez une question ? Posez la ici

     

    :arrow: Vous avez remarqué une erreur dans le guide ou vous voulez nous proposer de l'améliorer ? Cliquez ici pour informer l'équipe

     




×